Particuliers > Change CHF EUR : 5 erreurs à ne pas faire

Change CHF EUR : 5 erreurs à ne pas faire

changechfeur1

Claire Delpierre

Content & Community Manager

Temps de lecture : 2 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Que vous soyez nouvel arrivant en Suisse ou résident, parfaitement intégré au point de maîtriser et pratiquer les us et coutumes suisses, surtout en matière de change de devises, nous partageons ici avec vous 5 choses à savoir sur le change de vos devises. Nous vous expliquons 5 erreurs qui sont courantes lorsque vous faites du change ainsi que les bonnes pratiques qu’il faut adopter à la place.

    1. Transférer ses CHF directement de son compte en banque suisse en France

    Certains d’entre vous auront certainement déjà essayé de faire un transfert de francs suisses directement sur votre compte en euros en France. Cette option semble la plus simple et la plus rapide, cependant ce n’est pas forcément la meilleure solution.

    Dans ce cas, vous procédez à un  virement international qui vous coûtera cher. Rappelons-nous simplement en quoi consiste le virement international : il s’agit de transférer une devise à partir du compte bancaire d’un pays, vers le compte bancaire d’une banque dans un autre pays. Il peut se faire entre des comptes bancaires libellés dans une même devise ou dans des devises différentes.

    Si vous souhaitez changer vos francs suisses d’une banque suisse vers le compte en euros d’une banque française, le transfert à l’international se finalisera par une opération de change puisque la devise d’émission n’est pas la même devise que celle du compte destinataire. Votre banque en France changera automatiquement vos francs suisses en euros à réception des fonds.

    Il vous en coûtera des frais de change que vous ne maîtrisez pas et un taux de change CHF EUR très peu avantageux. Avec un service de change de devises en ligne, comme b-sharpe, l’opération sera prise en charge à l’un des meilleurs taux, et ce, quelle que soit sa destination. Une fois votre virement bancaire en francs suisses effectué, le transfert sera directement effectif sur votre compte bancaire français, et ce, en deux jours ouvrables maximum.

    2. Choisir sa banque parce qu’elle est présente en Suisse et dans un autre pays

    C’est la meilleure fausse bonne idée qui paraît être la meilleure des commodités.

    Vous pourriez vous laisser tenter par l’argument de la facilité de l’interlocuteur unique avancé par cet établissement bancaire, présent en zone frontalière et dans votre pays de résidence.

    Détrompez-vous. « Ce super service » a un coût qui se répercute sur d’autres services surchargés comme la carte de crédit, la marge sur le taux de change, les frais de maintenance de compte, etc. Ces coûts de conversion que l’on pourrait envisager comme gratuits ne le sont pas. Et comme ces établissements ne communiquent pas leurs marges de change, il est impossible de savoir quel est l’intérêt réel sur le plan financier.

    3. Faire confiance à sa banque pour le change CHF EUR

    Spécialiste du change de devises basé à Genève, nous avons compris que vos besoins et attentes n’étaient pas ceux des établissements bancaires qui réalisent plus de 25% de leurs bénéfices en opérations de change, sans pour autant que confiance signifie transparence et performance. Votre banque peut prend une marge pouvant aller jusqu’à 1,65% vs 0,50 % pour b-sharpe, sans parler des frais de change et d’une disponibilité des conseillers qui n’est pas nécessairement au rendez-vous.
    Que vous soyez particulier ou entreprise, notre équipe, composée de spécialistes du change et du trading, répond à vos questions en temps réel par chat, par téléphone ou par mail.

    4. Rembourser son prêt immobilier en devises et faire le change par votre banque

    Vous n’êtes pas obligé de passer par votre banque pour le change dans le cadre d’un remboursement de prêt immobilier. Comme pour toute autre transaction de change, les services de change en ligne peuvent être avantageux.

    Une fois votre appartement vendu, si le remboursement de votre prêt immobilier est en devises (associé à une garantie sous forme de caution), le fruit de la vente, conclue en euros, sera versé sur un compte en euro. De là, b-sharpe effectue la conversion euro – franc suisse et transfère les francs suisses sur votre compte, afin de rembourser le prêt auprès de votre banque.

    5. Faire de la vente à terme

    En soi, la vente à terme peut paraitre une bonne idée : tous les mois, votre banque achète pour vous des francs suisses qu’elle convertit en euros, à un taux fixé à l’avance pendant une période donnée (de 3 à 12 mois). Vous savez à combien s’élève votre budget indépendamment des fluctuations du change ou des soubresauts économiques consécutifs aux changements politiques éventuels.

    Qui dit « sécurité » dit coût élevé : la banque vous fait payer « la sécurité » de la vente à terme par une marge importante, en plus des frais de dossier. Les frais du « non risque » sont intégrés au contrat, à travers un taux de change fixé qui n’est pas des plus intéressants en comparaison de celui que vous auriez en faisant votre opération de change au comptant.  

    Qui dit vente à terme ne dit pas « flexibilité » face à l’imprévu. Ce n’est bien évidemment pas ce que l’on vous souhaite, mais une rupture de votre contrat de travail fait partie des imprévus qui peuvent mettre fin au contrat de vente à terme conclu avec votre établissement bancaire. La fin anticipée d’un contrat de vente à terme signifie en général coûts élevés.

    Normal et juste, nous direz-vous ? Oui et non. Que dire des pénalités appliquées lorsque vous serez amené à dénoncer le contrat ? Plus le taux de change à date de dénonciation du contrat – ou taux spot – est éloigné du taux de change à terme, plus les pénalités seront élevées.

    À contre-courant de cette prévisibilité qui peut ne pas en être une, b-sharpe affiche le taux de change actualisé en temps réel. Notre politique commerciale est claire : pas d’engagement, pas d’abonnement, pas de frais cachés.

    2 commentaires

    1. Jacques brand sur 02/05/2020 à 23:16

      Dites moi les retraits des fonds avec votre carte bancaire ce faire dans le monde entier ?

    2. Brulard sur 05/05/2020 à 16:50

      Bonjour,

      Je viens de lire à peu près toutes les mesures à prendre où pas avec sa banque.
      J’ai besoin d’aide car je suis dans une impasse totale.
      D’avance je vous remercie.

      Mondialement

      Mme Brulard Sarah

    Laissez un commentaire