Particuliers > 5 choses que vous devez connaître à propos du cours franc suisse euro

5 choses que vous devez connaître à propos du cours franc suisse euro

coursfrancsuisseeuro

Claire Delpierre

Content & Community Manager

Temps de lecture : 4 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Le cours franc suisse euro est surveillé de près par de nombreux professionnels qui exportent ou importent des biens dans les pays de l’Union européenne, tout comme par les travailleurs frontaliers qui perçoivent un salaire en francs suisses.

    S’il n’est pas nécessaire de saisir toutes les subtilités du marché des changes EUR CHF pour faire des transactions de change, une meilleure compréhension peut néanmoins permettre d’optimiser la manière dont on change ses francs suisses. Découvrez les 5 points essentiels du change de devise euro franc suisse.

    1. C’est l’offre et la demande qui déterminent le cours franc suisse euro

    Le franc suisse et l’euro sont des devises dites « flottantes », cela signifie que le taux auquel les deux devises s’échangent est variable et est déterminé selon les lois du marché des changes. L’offre et la demande sont donc les deux éléments qui viennent faire fluctuer le taux.

    Supposons par exemple que le taux EUR/CHF est à 1.10 (c’est à dire, qu’il faut verser 1.10 CHF pour obtenir 1€ à un instant t) et le marché, ainsi que les investisseurs qui le composent, se met à vendre une grande quantité d’euros contre toute autre devise a t+1, alors le prix de l’euro va chuter et il vous suffira de débourser 1.05 CHF pour obtenir un euro.

    Globalement s’il y’a plus de vendeurs et/ou moins d’acheteurs le prix chute.
    S’il y a moins de vendeurs et/ou plus d’acheteurs, le prix monte.

    2. Le taux de change euro chf évolue en continu : il est différent chaque seconde

    Il est important de comprendre que le taux de change EUR CHF évolue tout le temps et à chaque instant. Aussi, si vous voulez comparer, pour l’euro chf, le taux de change dans plusieurs établissements financiers, il ne vous sera la plupart du temps pas possible de le faire de manière exacte. Cela s’explique du fait que le taux de change euro franc suisse qui est affiché par les établissements financiers et bureaux de change n’est en général pas le taux de change en temps réel, mais le cours du jour.

    3. Le taux de change EUR CHF des intermédiaires financiers inclut une marge, différente pour chacun

    Le taux de change eur chf proposé par les bureaux de change, les banques ou les services de change de devises en ligne peut être différent. Pour quelle raison ? Simplement parce que chaque intermédiaire financier va appliquer ce qu’on appelle une marge, qui correspond à sa rémunération. Tout comme un commerçant applique une marge sur les biens qu’il vend à ses clients. La marge est exprimée en pourcentage du montant changé, est plus ou moins importante selon les intermédiaires financiers. Cette marge est assurément un indicateur important à prendre en compte dans le choix d’un intermédiaire financier, car elle vient en déduction directe du montant que vous changez.

    4. Les marges des intermédiaires financiers varient de 0,5% à 2% du montant changé

    Pour le change de francs suisses contre des euros, les banques sont en général celles qui proposent les marges les plus importantes (entre 1,65% et 1,70% pour des montants inférieurs à CHF 10’000.-), les bureaux de change ont des marges intermédiaires (entre 0,65% et 2%) et les services de change en ligne sont ceux qui proposent les marges les plus faibles (environ 0,50%) : ces derniers sont donc les intermédiaires qui proposent les cours franc suisse euro les plus intéressants.

    5. L’impact de la hausse du franc suisse par rapport à l’euro sur les PME suisses

    En janvier 2015 quand la BNS (Banque Nationale Suisse) a mis fin au taux plancher EUR CHF et que le franc suisse s’est envolé par rapport à l’euro, le franc suisse s’est apprécié rapidement et fortement par rapport à la monnaie européenne.

    L’appréciation du franc suisse n’est, à terme, clairement pas une bonne nouvelle pour l’économie suisse. En effet, un franc sur deux de la richesse créée en Suisse (PNB) provient des exportations. Aussi, avec un franc suisse qui s’apprécie face à l’euro, son principal partenaire commercial, certaines entreprises suisses perdent immédiatement de la compétitivité. Les biens que les PME et grandes entreprises suisses vendent aux pays d’Europe sont moins intéressants qu’auparavant (car ils coûtent plus cher en devise étrangère).

    Les PME suisses et grandes entreprises qui décident de facturer en euro se voient, pour leur part, porter le risque de change et réduisant ainsi leur rentabilité. C’est par exemple le cas de l’industrie des machines qui a vécu en 2015 une année très difficile à cause du franc fort.

    Seules les PME qui importent des biens et services qu’elles paient en euros ont bénéficié de cette hausse.

    Nous espérons que cet article vous aura permis de mieux comprendre le change de devise euro franc suisse et attendons avec plaisir vos commentaires.

    Laissez un commentaire