Réduire ses frais lors de transferts internationaux

Faire un virement international quand on est une entreprise

Pour effectuer un virement international, une entreprise peut utiliser 2 types de virements internationaux : le virement SEPA si le transfert international est fait entre 2 pays appartenant à l’Union européenne ou à l’AELE (dont la Suisse), et le virement SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) pour les transferts internationaux des autres pays.

Dans quelles situations effectuer un transfert international ?

Un transfert international peut être effectué par une entreprise dans les principaux cas suivants :

L’entreprise achète un bien ou un service à une entreprise située dans un autre pays que le sien. Pour régler son fournisseur étranger, l’entreprise effectue un virement international, Swift ou SEPA selon le pays.
L’entreprise s’implante à l’étranger et doit, pour constituer le capital de la filiale ou de l’entité locale, faire un virement international chez un notaire, un avocat ou une banque.
L’entreprise est déjà implantée à l’étranger, et la maison mère doit effectuer un virement international pour assurer les charges de fonctionnement de sa filiale ou pour rapatrier le CA de sa filiale vers la devise de la maison mère.

Pourquoi il est important d’effectuer le bon type de virement international ?

Entre un virement SEPA et un virement SWIFT, les frais peuvent être très différents, et les délais d’exécution et d’acheminement également. Le coût d’un virement international effectué selon les standards SEPA n’excède pas celui d’un virement local, c’est-à-dire que dans la grande majorité des cas il sera gratuit. En revanche un virement de type SWIFT est plus coûteux car moins standardisé et donc impliquant un traitement plus manuel. En termes de délais, le virement SEPA est exécuté en jour ouvrable alors que le SWIFT peut prendre plusieurs jours, pour les mêmes raisons qu’il coûte plus cher. Si vous avez besoin que le virement achemine les fonds rapidement, essayez autant que possible de privilégier le virement SEPA.

Les frais

Les frais que la banque facture à une entreprise qui souhaite faire des transferts dépendent du type de virement (SEPA ou SWIFT) et des conditions particulières que l’entreprise a avec sa banque.

Virement SEPA

Frais pour un virement SEPA

Quand une entreprise reçoit un virement SEPA, il n’y a en principe pas de frais, ou alors des frais très réduits.

Quand une entreprise émet un virement SEPA, le coût dépendra en général du mode de communication choisi (une entreprise qui passe son ordre sur Internet paiera en général moins cher que lorsqu’elle le passe au guichet ou par téléphone). C’est la plupart du temps un montant forfaitaire qui est appliqué.

Virement SWIFT

Frais pour un virement international SWIFT

Les virements SWIFT ont une caractéristique particulière : l’émetteur du virement doit décider comment les frais seront pris en charge. Ces frais peuvent être intégralement pris en charge par l’émetteur, intégralement pris en charge par le bénéficiaire du virement, ou être partagés.

Quand ils sont pris en charge intégralement par l’émetteur, cela signifie que l’entreprise va prendre en charge les frais de sa banque pour l’émission du transfert, ainsi que les frais de la banque du bénéficiaire. Sur le plan pratique, c’est la banque du bénéficiaire qui facturera à la banque de l’émetteur les frais, frais qui seront ensuite débités par la banque de l’émetteur sur le compte de ce dernier.
Quand ils sont pris en charge intégralement par le bénéficiaire, l’entreprise qui émet le virement international ne se verra appliquer aucun frais, et notamment pas ceux de sa propre banque qui se chargera de facturer la banque du bénéficiaire.
Quand ils sont partagés, les frais d’émission du virement international sont pris en charge par l’émetteur (et débité par la banque directement sur son compte), et les frais de réception sont pris en charge par la banque du bénéficiaire des fonds.

Le partage des frais

Il est souhaitable de déterminer avec le client ou le fournisseur le type de frais que l’entreprise souhaite mettre en place dans le cadre de la relation commerciale. Lorsque ce n’est pas spécifié, c’est l’option “frais partagés” qu’il faut privilégier.

En émission, les frais d’un virement SWIFT dépendent du montant viré, avec un minimum et un maximum perçu.

Enfin, dans le cadre d’un virement SWIFT ou SEPA, la banque peut prendre des frais supplémentaires si par exemple l’IBAN est incomplet ou non valide, ainsi que d’éventuels frais divers qui dépendent de la situation et des conditions générales de la banque.

Comment b-Sharpe peut vous aider : Étant expert en Suisse des opérations de transfert à l’international et de change de devises, b-Sharpe peut vous conseiller sur le meilleur moyen d’optimiser vos transferts internationaux. Une bonne gestion des virements internationaux, ainsi qu’une couverture de change adaptée, ainsi que des taux de change parmi les plus intéressants du marché : b-Sharpe peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Pour vous en convaincre, contactez-nous !

Ce qu’en pensent nos clients

Faites l’essai, inscrivez-vous en quelques clics !