Finances > Le délai d’une transaction bancaire : de 5 minutes à plusieurs jours

Le délai d’une transaction bancaire : de 5 minutes à plusieurs jours

Délai d'une opération

Clément Caron

Trading & Operation Associate

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Clément Caron

    Trading & Operation Associate

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      Pourquoi il y a du délai entre l’émission d’un virement et la réception d’un versement ?

      Il faut dans un premier temps comprendre ce qu’implique une transaction financière afin de comprendre pourquoi cela ne peut être instantané.

      Une transaction financière est avant tout un échange d’informations entre deux établissements détenant des capitaux au nom de tiers afin de réaliser un transfert. Il s’agit d’une opération qui doit être fiable, unique, sécurisée et complète. Les conséquences d’une erreur pouvant être particulièrement dramatiques.

      Quels sont les différents types de virement et les délais associés ?

      Les établissements financiers vont catégoriser les opérations essentiellement en quatre types d’opérations, elles-mêmes subdivisées en deux catégories.

      On retrouve donc :

      • Les versements de compte à compte :  Il s’agit des versements entre deux comptes appartenant à l’émetteur des fonds dans la même banque, ces virements sont instantanés et cela qu’importe la date de valeur sous réserve que le compte débité ait le solde suffisant.
      • Les versements domestiques : c’est un virement entre deux comptes dans le même pays et dans la même devise étant domiciliés dans deux établissements bancaires différents. Ces versements prennent entre 1 et 3 jours ouvrables. Dans la plupart des cas, le bénéficiaire est crédité le matin suivant l’émission du virement.
        Les virements domestiques réalisés entre deux comptes appartenant à la même banque sont généralement réalisés en quelques minutes.
      • Les virements SEPA : il s’agit de versements européens libellés en euros ayant été émis par un établissement bancaire pouvant réaliser ce type d’opération et reçu dans un établissement bancaire acceptant le SEPA (plus ou moins toutes les banques européennes). Le délai de traitement est le même que pour un virement domestique. Cela ne doit pas prendre plus de 3 jours ouvrables.
      • Les virements internationaux : le versement ici s’effectue entre deux établissements bancaires, situé dans deux pays différents, n’ayant signé aucune convention particulière, et pas forcément dans la même devise. Cela peut prendre entre 1 et 5 jours ouvrables.

      On retrouve dans ces versements :

      • Les virements immédiats ou Express : souvent facturés par l’établissement bancaire lorsqu’ils sont effectués dans l’après-midi, l’ordre est exécuté sans délai de traitement. Attention un virement express en euros sort du cadre de la convention SEPA.
        L’utilisation des virements immédiats permet entre autres de réaliser des opérations dans le même jour ouvrable dans le cadre d’opérations domestiques.
      • Les virements différés : il s’agit de l’utilisation la plus classique du virement, l’ordre est exécuté à une date donnée, souvent au lendemain de la demande d’ordre, mais cela peut être paramétré au moment souhaité par l’émetteur des fonds.

      Mon opération ne respecte pas les délais, pourquoi ?

      En partant du principe que votre compte dispose d’un solde suffisant et que vous avez bien été débité, mille raisons peuvent expliquer un retard dans le crédit des fonds. Nous allons lister ici les raisons les plus courantes, mais cela n’a rien d’exhaustif.

      L’erreur la plus courante est dans les coordonnées bancaires de votre bénéficiaire. Cela peut être lié au nom, à l’adresse ou encore à l’IBAN de votre bénéficiaire. S’il n’y a pas une parfaite corrélation entre les trois, la banque bénéficiaire est en droit de refuser les fonds. La conséquence de ce refus de fonds est un retour du versement dans les 2-3 jours ouvrables.

      Attention, en cas de retour de fonds des frais peuvent être appliqués, en particulier lors de virements internationaux.

      Le délai peut aussi être impacté par les contrôles internes des établissements financiers. Lors d’une opération financière et ce qu’importe le montant, un certain nombre de contrôles peuvent être effectués par les établissements financiers. Tant que ces contrôles ne sont pas validés, l’opération est en attente.

      Les causes principales de ces contrôles sont : le montant inhabituel de l’opération, la nouvelle provenance des fonds, le pays de provenance, le nom du bénéficiaire ou encore le pays de destination.

      En cas de blocage, les banques sont en droit de demander des clarifications et des informations complémentaires. Cela peut prendre jusqu’à une semaine.

      Enfin, la présence d’une banque intermédiaire peut impacter le délai de votre transaction. C’est en particulier le cas sur les versements libellés en dollars. Une banque réalise alors le pont entre la banque de l’émetteur de fonds et le bénéficiaire final. C’est inévitable, mais certains établissements sont plus lents que d’autres sur ce traitement ce qui peut pénaliser vos opérations de plusieurs jours.

      Que faire pour limiter le risque de délais ?

      La transmission d’informations auprès des établissements concernés par la transaction est la clé permettant de limiter au maximum le délai. Lorsque vous réalisez une opération financière qui sort du cadre habituel, votre banque se doit de réaliser des vérifications.

      Si votre conseiller est prévenu de l’opération et dispose des éléments permettant la validation de l’opération, il traitera cela dès réception. Il pourra entre autres vous poser les questions nécessaires en amont de l’opération et éviter ainsi tout blocage en levant les barrières une à une. Il peut par exemple informer ses collègues en cas d’absence ou répondre aux questions de la contrepartie sans avoir à vous demander.

      S’il ne dispose pas des informations en amont, il se doit de prendre contact avec vous, ce qu’il fera dès qu’il disposera d’un instant. Cela peut être dans les 5 minutes ou dans les deux jours.

      Il est donc conseillé, pour limiter le délai, d’envoyer un message avec un justificatif ou une explication à votre conseiller bancaire dès que vous réalisez ou attendez une opération qui sort de votre gestion classique (premier salaire suisse, opération immobilière, gestion du 2eme pilier, etc.).

      Et quel est l’impact de b-sharpe sur le délai de transaction alors ?

      b-sharpe est un intermédiaire de change et par conséquent un intermédiaire financier. Nous sommes donc soumis aux mêmes régulations que les établissements bancaires.

      Nous faisons le maximum pour réduire au mieux le délai de traitement de votre opération. Les opérations traitées avant midi sont payées en valeur jour concernant toutes les opérations en CHF et EUR. Nous traitons vos opérations dans un délai ne pouvant excéder 12 heures ouvrées entre la réception de vos fonds et l’émission du versement de la contre-valeur.  

      Nous restons cependant dépendants des délais bancaires, par conséquent, le délai peut varier entre 1 et 3 jours bien que le versement soit réalisé dans les minutes suivant la réception de vos fonds.

      Par ailleurs, en tant qu’intermédiaire, nous sommes en droit de vous demander des informations complémentaires concernant l’arrière-plan économique de vos opérations. Sans réponse de votre part, l’opération sera en attente de notre côté.

      L’utilisation de b-sharpe n’impacte donc que très peu le délai d’une opération bancaire classique, tout en vous faisant profiter de taux de change particulièrement avantageux.

      Généralement, nos clients sont crédités dans les 24h suivant l’émission de leur opération. 

      Laissez un commentaire