Particuliers > 3 solutions pour ne pas payer 20 euros de frais bancaires de réception SEPA

3 solutions pour ne pas payer 20 euros de frais bancaires de réception SEPA

4solutionsfraissepa1

Claire Delpierre

Content & Community Manager

Temps de lecture : 2 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Certaines banques françaises facturent les virements SEPA en réception d’un établissement bancaire suisse. Les clients qui effectuent un virement en euros depuis un compte euro en Suisse vers un leur compte en France peuvent avoir des frais d’une vingtaine d’euros.

    Afin de ne pas avoir ces frais d’appliqués lorsque vous effectuez un virement SEPA, nous avons 3 conseils à vous partager.

    1. Ouvrir un compte dans une banque digitale

    C’est la solution de contournement la plus simple , soit vous conservez votre compte dans votre banque traditionnelle et ouvrez un compte en euros dans une banque digitale, soit vous remplacez votre banque traditionnelle par une banque en ligne. Cette ouverture de compte dans une banque digitale ou une néo banque a notamment pour avantage de ne rien coûter, ni à l’ouverture, ni en frais mensuels.

    Le compte en euros de la banque digitale peut donc être utilisé en complément de votre banque habituelle, et comme un compte de transit de vos euros en provenance de Suisse.

    Supposons ainsi que vous fassiez la conversion euro franc suisse chez b-sharpe, il vous suffit ensuite de transférer les euros sur le compte de votre banque digitale, puis de transférer ces euros sur votre compte habituel. Dans ce cas, vous avez bénéficié des avantages du change très intéressant de b-sharpe et avez évité également les 20 euros de frais appliqués par votre banque en réception de virement SEPA depuis la Suisse.

    Cette solution est notamment très intéressante pour les personnes qui veulent conserver leur banque habituelle (soit pour des raisons historiques, soit plus fréquemment parce que les clients y ont un prêt immobilier).

    Limitation : attention, beaucoup de banques digitales ne permettent pas l’ouverture de compte pour les personnes qui ne résident pas dans le pays. C’est par exemple le cas d’un résident suisse qui souhaiterait ouvrir un compte dans une banque digitale en France, en Allemagne ou au Portugal.

    2. Mentionner « Salaire » dans l’ordre de transfert

    Dans certains cas, les banques n’appliquent pas ces frais de réception de virement SEPA en particulier lorsque le client mentionne dans son transfert « Salaire ». Chez b-sharpe, nous pouvons tout à fait intégrer cette mention dans le transfert que nous effectuons pour votre compte. Attention cela semble fonctionner dans certains cas et pas dans d’autres.

    En pratique, cela se passe ainsi :

    • un client transfère ses CHF sans frais chez b-sharpe (depuis son compte en Suisse ou directement via son employeur)
    • b-sharpe procède au change des CHF en euros
    • b-sharpe transfère en 24h les euros sur le compte en France du client, avec la mention « Salaire », ce qui lui évite de payer ces 20 euros de frais facturés par sa banque pour la réception de virement SEPA depuis la Suisse.

    3. Ouvrir un compte dans une banque qui ne facture les frais de réception de virement SEPA

    Tous les clients ne sont pas encore prêts pour passer dans une banque digitale ou une néo-banque. Comme seules certaines banques traditionnelles facturent les virements SEPA en réception, il suffit d’ouvrir un compte dans une autre banque, ce qui vous assurera en principe de ne payer aucuns frais de ce type. Pour être totalement certain, nous conseillons de poser explicitement la question avant d’ouvrir le compte bancaire en demandant si des frais sont prévus pour la réception de virement euros SEPA en provenance de Suisse.

    4 commentaires

    1. Aline Wüthrich sur 19/07/2017 à 10:40

      Bonjour
      Peut-on via B-Sharpe être certains que le virement se fera en SEPA ? Je constate que via d’autres banques Suisse, même si nous avons un compte en Euro, que le SEPA n’est pas forcément sélectionné… par exemple à cause de l’horaire ou qu’il n’ a pas été choisi la mention « frais partagés » etc.
      Ma banque française, m’a bien précisé que si elle reçoit des euros de la part d’une banque Suisse par un virement non SEPA, des frais me seront imputés.
      Assurez-vous bien un virement à mention SEPA systématiquement ?
      A bientôt
      Une cliente en cours d’inscription chez vous 🙂

      • Jean-Marc Sabet sur 24/07/2017 à 08:25

        Bonjour Aline,

        Dès lors que nous effectuons un virement en euros dans une banque de l’UE/AELE, le virement est obligatoirement un virement SEPA. Dans la plupart des banques suisses, l’e-banking fait la distinction entre virement UE et virement international. Les frais partagés ou à la charge du donneur d’ordre sont calculés dans ce dernier cas, pas dans celui du virement SEPA. Effectivement, si une banque française reçoit des euros d’un établissement suisse qui n’a pas initié ce virement en SEPA, il y a des frais. Mais ceci est bien différent de ce qui est mentionné dans l’article.
        Merci pour votre intérêt et à très bientôt !

    2. Guillaume sur 20/03/2018 à 00:00

      Bonjour,
      « Une des deux banques identifiées par nos clients frontaliers semble, dans certains cas, ne pas tenir compte des frais de réception de virement SEPA dès lors que le client frontalier mentionne dans son transfert la mention « Salaire ». »
      Serait-il possible de savoir quelles sont lesddites banques en question ?

      • Jean-Marc Sabet sur 20/03/2018 à 16:58

        Bonjour Guillaume,
        Nous vous répondons en off.
        Disons que ce sont 2 banques mutualistes qui sont relativement importantes en taille.

    Laissez un commentaire