Actualité > Vaccination COVID, accord post-Brexit et impact sur les devises

Vaccination COVID, accord post-Brexit et impact sur les devises

Business plan graph growth and increase of chart positive indicators in his business, tablet in hand

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Achat de vaccins dans le monde

    Les vaccins sont très prisés actuellement et plusieurs pays ont confirmé des commandes massives afin de pouvoir réduire au maximum cette crise sanitaire. Le premier pays à avoir fait vacciner leur population est la Grande-Bretagne qui a commencé le mardi 8 décembre avec Margaret Keenan, 90 ans, qui a été la première personne à recevoir le vaccin dans le monde. La Suisse, quant à elle, a réservé 7,5 millions de doses auprès de Moderna et le vaccin devrait arriver courant de ce mois de décembre. Le Canada est le pays qui a le plus commandé avec 358 millions de vaccins ce qui représente plus de 9 doses par Canadiens.

    L’accord post Brexit, toujours pas d’entente

    Le deuxième sujet qui reste toujours tendu concerne l’accord post Brexit. Les deux parties n’arrivent malencontreusement pas à trouver d’entente malgré plusieurs forcings de Monsieur Johnson et Madame Von der Leyen ( présidente de la Commission européenne). Les dernières nouvelles envisagent fortement un no-deal et Madame Von der Leyen a déjà publié des mesures d’urgence en matière routière, aérienne et de pêche. L’impact est tel qu’en cas de no-deal Londres et l’Union européenne seront seulement soumis aux règles de l’OMC. Un échec aura un impact économique significatif pour les deux parties. Affaire à suivre… 

    É.-U. hausse de la pauvreté et du chômage

    Le plan des É.-U. qui a comme objectif de relancer l’économie américaine suite à la crise sanitaire est toujours sur la table et cela depuis maintenant 5 mois. Les discussions durent depuis des mois et les entreprises et ménages subissent les conséquences avec une hausse de la pauvreté et du chômage. Une nouvelle offre est en discussion. Cette offre comprendrait l’envoi de 600 dollars par adulte et enfants aux plus vulnérables. Le marché du travail peine beaucoup et les chiffres repartent en hausse et enregistrent un total de 853’000 personnes inscrites au chômage entre le 29 novembre et le 5 décembre ce qui représente une augmentation de 137’000 personnes. 

    Suisse : nouvelles mesures face au COVID

    La triste nouvelle vient du Conseil fédéral qui aimerait à nouveau prendre les devants sur les cantons, car malgré la baisse significative dans les cantons romands, les cas positifs ont passé la Sarine et le côté alémanique est maintenant plus touché. Les restrictions du Conseil fédéral sont dures. Les restaurants, magasins et bars devront fermer dès 19h dès samedi 12 décembre jusqu’au 20 janvier 2021 inclus. Les réunions privées seront toujours limitées à 5 personnes et toutes activités culturelles interdites, seules exceptions pendant Noël et le Nouvel An avec 10 personnes. La confirmation de ces restrictions se tiendra ce vendredi 11 décembre. 

    Côté économique, le taux de chômage a légèrement augmenté durant le mois de novembre et a atteint 3,3% versus 3,2% en octobre. Cependant, le secteur de l’hôtellerie reste particulièrement touché et le nombre de nuitées a chuté de 40% entre mai et octobre avec une baisse importante dans les régions citadines telles que Genève (-78,1%) la région zurichoise (-73.3%) et la région bâloise (-63.4%).

    L’actualité des principales paires de devises

    Les récentes nouvelles du coronavirus ainsi que les enjeux post-Brexit ont fait agiter le marché de devises et principalement les paires impliquant la livre sterling et la monnaie unique. Voici ci-dessous quelques graphiques : 

    La paire EUR/GBP

    La paire qui implique le Brexit a été mouvementée et termine à la hausse cette fin de semaine à 0.9190. 

    https://fr.tradingview.com/

    La paire GBP/CHF

    Comme vous pouvez vous apercevoir, la livre sterling n’a cessé de chuter depuis le début de la semaine et la paire s’échange actuellement à 1.1731.  

    https://fr.tradingview.com/

    La paire EUR/CHF

    La monnaie unique a été également un peu secouée due au peu de probabilité de ne pas trouver un accord concernant le post-Brexit. La monnaie unique a perdu un peu vigueur et s’échangeait même au-dessous de 1.0750 ( taux que nous avions plus vu depuis plus d’un mois). Elle a repris l’ascenseur à l’heure où je vous écris et la paire EUR/CHF s’échange actuellement à 1.0781.

    https://fr.tradingview.com/

    La paire USD/CHF

    Le billet vert a également pris un coup de massue cette semaine contre la monnaie helvétique en passant même le seuil psychologique de 0.8860 jeudi 10 décembre. Cette chute est soutenue par un optimisme sur le vaccin ce qui a fait baisser le dollar. La paire USD/CHF s’échange actuellement à 0.8890.

    https://fr.tradingview.com/

    La paire EUR/USD

    La paire la plus échangée au monde ne cesse d’augmenter et nous sommes actuellement sur un taux que nous n’avions plus vu depuis 2018. Les investisseurs ont repris l’appétit du risque grâce aux vaccins et ont considérablement investi sur des devises dites plus risquées au détriment des valeurs dites plus stables (USD). La paire s’échange actuellement à 1.2130 après avoir atteint un sommet à 1.2175 le 4 décembre.

    https://fr.tradingview.com/

    Laissez un commentaire