Une potentielle vague de locataires expulsés aux USA & le COVID-19 en hausse en Europe

26.08.2020

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    COVID-19 une hausse des cas positifs

    L'hypothèse de seconde vague en Europe refait malencontreusement surface avec des données de nouveaux cas positifs qui n'avait plus été atteint depuis quelques mois. La raison principale de cette augmentation vient de la circulation des personnes qui voyagent en Europe et qui malheureusement transportent le virus. Avec presque 5 000 cas positifs dimanche 23 août, la France risque de durcir à nouveau les règles, sachant qu'elle est proche du seuil fatidique pour la Suisse qui exigerait une mise en quarantaine.

    L’Italie, quant à elle, n'est pas non plus épargnée. Elle a recensé plus de 1 200 cas dimanche 23 août dont la région de Rome qui est la plus touchée avec 215 cas.

    La Suisse reste sur une moyenne de 200 cas sur les derniers jours avec un pic de 300 mercredi 19 et vendredi 21 août. Lundi 24 août était un jour important dans les cantons vaudois et genevois avec la rentrée scolaire. Les professeurs dès la primaire et les élèves du post-obligatoire auront l'obligation de porter le masque.

    Des locataires risquent d’être expulsés aux USA

    Le billet vert reste toujours sous pression avec plusieurs facteurs qui pèsent sur la devise. Le Coronavirus continue toujours de faire des ravages et cette crise sanitaire pourrait être la conséquence d'expulsion de plusieurs dizaines de millions d'Américains qui n'arrivent tout simplement pas à joindre les deux bouts. Parmi ces dizaines de millions, environ 30% sont sceptiques de leur capacité financière à payer le loyer du mois suivant. Les données des inscriptions du chômage qui concernent la période du 9 au 15 août ont dépassé à nouveau le million jeudi passé.

    L'élection de novembre bat son plein et Donald Trump essaie tant bien que mal de limiter les droits de vote pour certaines catégories de personnes et de dénoncer une certaine tricherie via le vote de correspondance. Son objectif est bien évidemment de diminuer au maximum les résidents des grandes villes qui ont une tendance majoritaire à voter démocrate.

    Une réélection de Monsieur Trump aura un effet bullish sur le dollar malgré son discours prenant un dollar plus faible afin de rendre plus compétitives les exportations. Avec Joe Biden, le billet serait beaucoup plus stable et pourrait évoluer en fonction des cycles économiques et monétaires.

    État des lieux des principales paires de devises

    La paire EUR/USD reste sur sa tendance haussière depuis maintenant plus d'un mois et s'échange actuellement à 1,1835 après avoir atteint 1,1938 le 18 août dernier. La baisse vient des chiffres PMI décevants dans la zone euro vendredi 21 août.

    Après avoir atteint 1,0847 le 19 août, la paire EUR/CHF s'échange actuellement à 1,0743. La paire oscille entre 1,0740 et 1,08 depuis plus d'un mois avec quelques supports à 1,0732 et de résistance à 1,0847. Une réelle nouvelle vague de coronavirus en Europe pourrait faire chuter l'EUR/CHF.

    La paire USD/CHF quant à elle, s'échange actuellement à 0,9080 et est sur une légère tendance baissière (-0,7%) depuis le 19 août.

    Cela peut vous intéresser

    billets en devises euros dollars

    L’euro prend de la valeur face au dollar qui est de plus en plus sous pression

    L’euro prend de la valeur face au dollar qui est de plus en plus sous pression 03.09.2020 Mardi 1er septembre ...

    L’économie du Japon en détresse depuis 25 ans

    L’économie du Japon en détresse depuis 25 ans 18.08.2020 Crise économique sans fin pour le Japon L’empire du soleil levant ...

    Situation économique du Liban & désaccord sur le plan de relance américain

    Situation économique du Liban & désaccord sur le plan de relance américain 11.08.2020 Effondrement économique au Liban Le Liban, appelé ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour haut de page