Les États-Unis en guerre & l’euro qui respire – WCR

02.06.2020

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    USA : un pays en guerre

    De nombreuses tensions refont surface aux États-Unis

    Le pays de l’oncle Sam reste toujours sous le feu des projecteurs. L'événement choc de la semaine passée a été la diffusion d’une vidéo montrant un policier employant une technique d’arrestation inhabituelle et non autorisée conduisant au décès par asphyxie de George Floyd, malgré les avertissements de la victime indiquant qu’elle n’arrivait plus à respirer. Cette vidéo a eu impact désastreux et des milliers de personnes ont manifesté pacifiquement - mis à part quelques accrocs - dans les principales villes américaines. Au lieu d’apaiser les esprits, Donald Trump a indiqué vouloir déployer l’armée afin de remettre l’ordre.

    La guerre froide entre les États-Unis et la Chine a réellement commencé. Après plusieurs menaces de la part de Donald Trump, dont la dernière qui sanctionne la révocation par la Chine du statut spécial de Hong Kong, le pays du Milieu a ordonné aux entreprises publiques l’arrêt des importations de soja et de porc en provenance des États-Unis. À noter que la Chine a touché un point sensible du Trade Deal qui avait été signé début janvier.

    Le COVID-19 continue de se répandre

    Sur le front de la Santé, le coronavirus continue de faire des ravages aux États-Unis, même si le pic semble avoir été atteint. On comptabilise actuellement plus de 6 millions de cas positifs (1,8 millions aux USA) dont 377'000 décès (106'000 aux USA). Le Brésil, nouvel épicentre de l’épidémie, continue de faire gonfler les statistiques mondiale. Le pays a dépassé le demi-million de cas positifs et enregistre 30'000 décès.

    Un lancement réussi pour SpaceX

    Côté positif, la Société SpaceX d’Elon Musk a lancé une fusée samedi 30 mai et les deux astronautes sont arrivés à la station spatiale internationale. Cela faisait 9 ans qu’aucune fusée américaine n’avait atteint la station.

    L’économie américaine toujours fragile

    L’économie américaine est en train de vivre une période délicate sur tout point de vue. Les deuxièmes estimations du PIB trimestriel confirment cela avec une décroissance du PIB de 5% versus 4,8% de consensus. Le monde financier est dans l’attente des chiffres de l’emploi pour le mois de mai. Les économistes tablent sur 19,7% de chômage ce qui ferait une augmentation totale de 15% en deux mois. La paire USD/CHF s’échange actuellement à 0.9610.

    L’euro reprend de la valeur

    La monnaie européenne a été très prisée la semaine passée. La raison principale est venue de la Commission européenne qui a présenté son plan de relance mercredi 27 mai. Ce plan, qui a été constitué et accepté par la France et l’Allemagne, aura comme directive une « enveloppe » qui contiendra jusqu’à 310 milliards d’euros de subventions pour les pays les plus touchés. À cela s’ajoutent probablement 55 milliards d’euros pour les programmes actuels de la politique de cohésion et pour finir une proposition à hauteur de 40 milliards d’euros afin d’accélérer le processus vers la neutralité climatique.

    Cet événement a été perçu de manière positive par le marché et le taux EUR/CHF n’a cessé de monter depuis quelques jours. Il a même atteint un niveau que n’avions plus vu depuis janvier 2020. En effet, il s’échange actuellement à 1.0755.
    Même son de cloche pour la paire la plus liquide du monde EUR/USD. La paire s’échange actuellement à 1,1175 versus 1.09 le mardi 26 mai.
    La semaine sera chargée pour la zone européenne avec notamment la publication du taux de chômage allemand du mois de mai, mais surtout les yeux seront rivés sur la Banque centrale européenne qui se prononcera sur les taux d’intérêt.

    Suisse : un retour à la normale progressif

    Le Conseil fédéral s’est exprimé mercredi 27 mai sur les mesures d’assouplissements concernant le coronavirus qui entreront en vigueur dès ce samedi 6 juin. Les rassemblements pourront atteindre 300 personnes. Les attractions touristiques pourront ouvrir de nouveau. La limitation de groupes à quatre personnes dans les restaurants sera levée. Le sport sera à nouveau permis pour les sports n’impliquant pas de contact physique. Le conseil fédéral se prononcera le 24 juin au sujet des manifestations de 1000 personnes. Cette semaine aura lieu la publication du PIB trimestriel qui prévoit une chute de 2%.

    Annonces et événements économiques - juin 2020

    Capture d’écran 2020-06-02 à 18.23.42

    Cela peut vous intéresser

    billets en devises euros dollars

    L’euro prend de la valeur face au dollar qui est de plus en plus sous pression

    L’euro prend de la valeur face au dollar qui est de plus en plus sous pression 03.09.2020 Mardi 1er septembre ...
    billets dollars

    Une potentielle vague de locataires expulsés aux USA & le COVID-19 en hausse en Europe

    Une potentielle vague de locataires expulsés aux USA & le COVID-19 en hausse en Europe 26.08.2020 COVID-19 une hausse des ...

    L’économie du Japon en détresse depuis 25 ans

    L’économie du Japon en détresse depuis 25 ans 18.08.2020 Crise économique sans fin pour le Japon L’empire du soleil levant ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Retour haut de page