Finances > Qu’est-ce qu’une valeur refuge ?

Qu’est-ce qu’une valeur refuge ?

Qu'est ce qu'une valeur refuge comme l'or le dollar ou le bitcoin ?

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 4 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Qu’est-ce qu’une valeur refuge

    Une valeur est considérée comme refuge lorsque sa valeur se maintient ou tend à prendre de la valeur lors de grandes crises politiques, systémiques ou financières telles la crise des subprimes en 2008 ou la crise sanitaire que le monde subit actuellement. Les investisseurs se réfugient sur ce type d’instruments financiers afin de sécuriser au maximum leurs patrimoines lors de cycles non propice à des investissements dits à risque.

    La plus connue : l’or

    Lorsque vous entendez parler de valeur refuge, même si vous ne faites pas partie du monde de la finance, celle qui est le plus souvent citée est l’or. Lors d’une quelconque instabilité dans le monde, l’or est une matière très prisée, car elle joue un rôle de placement sécurisé contrairement à un investissement financier tel que les actions. Elle n’est également pas impactée par des taux d’intérêt bas ou hauts. L’or est aussi une matière très facile à vendre que ce soit dans le secteur industriel ou dans l’orfèvrerie et a une offre limitée. Le précieux métal jaune a atteint son sommet historique cette année 2020 avec le cours à plus de 2’000$ l’once.

    La solidité du franc suisse

    La monnaie helvétique a toujours été une valeur refuge surtout quand on observe des instabilités sur les marchés. Les principaux atouts de cette monnaie viennent de la solidité du secteur bancaire et de son économie fructueuse. À cela s’ajoute un endettement très faible par rapport aux membres de l’OCDE et un chômage demeurant très bas. De plus, l’indépendance par rapport à l’Union européenne qui l’entoure ajoute un caractère supplémentaire de refuge pour les capitaux, notamment lorsque l’UE subit de plein fouet des problématiques tant économiques, politiques et sanitaires.

    Les obligations d’États

    Une obligation d’État est tout simplement une reconnaissance de dette émise par un gouvernement qui prévoit des paiements d’intérêts. Les obligations d’États des pays développés (notamment les membres du G10) sont également très prisées lors d’une quelconque instabilité, car le risque de défauts d’un gouvernement reste toutefois minime.

    Le Yen, plus sûr que le dollar américain ?

    La monnaie nippone est depuis fort longtemps une valeur refuge presque plus importante que le billet vert sachant que le yen a tendance à s’apprécier plus que le billet vert lors de déstabilisation. Cette réputation vient du surplus commercial élevé du Japon par rapport à sa dette durant le XXème siècle. Néanmoins, la dette publique du Japon est la plus élevée au monde et représente plus de 200% du PIB nippon. Malgré cela, le Yen reste toujours une valeur refuge, car le Japon reste une économie puissante et la dette publique est détenue par plus de 90% par des entreprises et des ménages japonais ce qui permet une certaine stabilité.

    Le billet vert, la monnaie la plus liquide

    Cette confiance surgit à la suite des accords de Bretton Woods qui avaient mis en place un taux de change fixe et qui a de facto propulsé le billet vert comme la plus grande réserve de devise au monde. Ensuite est venue la crise des pays émergents dans les années 2000 et qui a fait apprécier d’autant plus le dollar. En outre, le dollar est la monnaie la plus liquide dans le marché des devises et elle symbolise tout simplement la plus grande économie mondiale actuelle. Cependant, le billet vert ne serait plus considéré comme une valeur refuge et l’année 2020 en a probablement été la preuve. L’indice DXY, qui est l’indice référence du billet vert versus six principales devises dont l’euro qui a un poids total de 57%, a été secoué durant cette période. Après avoir subi une hausse à 103 en mars 2020, la force du billet vert n’a cessé de chuter au cours de cette période de pandémie pour atteindre même les 89.20 en début janvier 2021.

    Graphique de l’indice DXY le 22.01.2021

    https://fr.tradingview.com/

    Les cryptomonnaies

    Nous allons nous pencher sur la cryptomonnaie et plus précisément sur le Bitcoin qui a été mentionné lors de cette crise comme  une certaine valeur refuge. Tout comme pour l’or, le Bitcoin est totalement indépendant des politiques et des marchés boursiers. Néanmoins, la volatilité extrême (jusqu’à +40% en un jour) invalide jusqu’à maintenant l’hypothèse selon laquelle elle serait une valeur sécure. Comme vous pouvez vous en apercevoir ci-dessous, le bitcoin n’a cessé de s’apprécier depuis le début de l’année, notamment lors de la première deuxième vague du COVID. Il ne faut pas négliger le fait que le billet vert s’est déprécié ce qui rend plus accessibles (meilleur marché)  les instruments financiers cotés en dollars.

    Graphique du bitcoin le 22.01.2021

    https://fr.tradingview.com/

    Dernier fait intéressant durant cette crise sanitaire, les valeurs technologiques (GAFAM, Netflix et Tesla) ont enregistré un boom considérable et ont été considérées comme valeurs refuges lors de la première vague du coronavirus. Leur capitalisation boursière a complètement grimpé de manière exponentielle jusqu’à représenter en avril 2020 50% de la valorisation totale de l’indice Nasdaq.

    Pour résumer, l’année 2020 étant particulièrement surprenante a mis probablement fin à l’attractivité du billet vert lorsque le marché est en mode risk-off. A contrario, les nouveautés telles que les valeurs technologiques et le bitcoin ont tiré leur épingle du jeu. La question reste toutefois si ce type d’instrument financier pourrait devenir les nouvelles valeurs refuges ou de considérer simplement que l’année 2020 était unique en son genre.

    Laissez un commentaire