Recevez notre newsletter

Comment les banques centrales influencent-elles le marché des devises ?

2 minutes de lecture

Chargées de maintenir la stabilité bancaire et monétaire d’un pays ou d’une zone économique, les banques centrales ont une influence directe et majeure sur le marché des changes.

L’influence des banques centrales sur le marché des devises

À travers différents modes opératoires à leur disposition, leurs annonces et leurs politiques monétaires, elles impactent l’évolution du cours des devises et l’activité économique globale. En conséquence, leur action est particulièrement suivie par les acteurs économiques opérants à l’international, et exposés à la variation des taux de change. 

Découvrez quelles sont les différentes actions que les banques centrales peuvent mettre en place afin d’influencer le marché des changes, et d’accomplir ainsi leur mission de régulation monétaire.

Changez vos devises simplement et en toute sécurité

Are you looking for the best Swiss Franc / Euro foreign exchange rate?

Qu’est-ce qu’une banque centrale ?

Pour comprendre précisément d’où vient l’influence des banques centrales sur le marché des changes, mieux vaut commencer par un petit rappel sur ces dernières ! 

Les banques centrales sont des institutions bancaires publiques et indépendantes, qui font office de « banques des banques ». Il existe des banques centrales nationales, telles que la Banque nationale suisse (BNS) ou la Banque de France (BDF), mais aussi des banques centrales transnationales, dont l’activité s’étend à toute une zone monétaire, telles que la Réserve fédérale américaine (FED) ou la Banque centrale européenne (BCE).

Les banques centrales nationales appartiennent aux États auxquels elles sont rattachées (ces derniers étant leurs actionnaires), tandis que les institutions transnationales appartiennent aux différentes banques centrales des zones monétaires qu’elles gèrent. Ainsi, la BCE appartient, par exemple, aux banques centrales des 19 pays de la zone euro.

Bon à savoir : Contrairement à la plupart des banques centrales dans le monde, la BNS émet des actions pour les investisseurs privés, qui détiennent presque un quart de sa valeur totale.

Quoi qu’il en soit, les banques centrales sont des institutions majeures dans notre système économique, puisqu’elles gèrent un certain nombre de leviers leur permettant de maintenir la stabilité bancaire et monétaire du pays ou de la zone monétaire qui leur correspond. Taux d’intérêt, inflation, taux de change… De nombreux paramètres scrutés par les acteurs économiques fluctuent en fonction des décisions des banques centrales.

Quel est l’objectif des banques centrales ?

Les banques centrales assurent plusieurs missions bien précises. 

Elles ont tout d’abord pour objectif de maintenir la stabilité des prix au sein de leur zone économique. Leur but est généralement de conserver un taux d’inflation raisonnablement positif (aux alentours de 2%), et d’éviter toute situation de déflation, et ce, afin de favoriser la croissance économique et la stabilité de leur monnaie.

Autre mission des banques centrales, et non des moindres : créer la monnaie en circulation. Ce sont en effet ces institutions qui battent la monnaie fiduciaire (les pièces et les billets) que nous utilisons au quotidien. 

Là encore, elles disposent d’un rôle de régulation majeur, puisque la quantité de monnaie en circulation dépend de leur politique monétaire. Elles peuvent ainsi décider à tout moment d’émettre davantage de monnaie, ou au contraire d’en retirer, afin de faire varier sa valeur. Dans le cas des plus grandes banques centrales mondiales, ces décisions influencent le marché à l’international.

Ce sont également les banques centrales qui gèrent les réserves de change de la zone monétaire ou du pays concerné. Qu’il s’agisse de la quantité d’or ou de devises étrangères, les institutions bancaires centrales achètent, vendent ou échangent en fonction de leurs besoins, toujours dans l’optique de maintenir un cours stable pour leurs propres monnaies.

Enfin, les banques centrales ont également pour rôle de prêter de l’argent aux banques commerciales, en déterminant notamment les taux directeurs auxquels ces dernières devront leur emprunter.

Quelles sont les banques centrales les plus influentes ?

S’il existe logiquement de nombreuses banques centrales dans le monde, toutes n’ont pas le même pouvoir d’influence sur le marché des devises. Ainsi, plus l’activité d’une banque centrale couvre une zone monétaire importante, et plus la monnaie qu’elle gère est centrale dans les échanges commerciaux mondiaux, plus celle-ci aura de l’influence.

De fait, les banques centrales les plus importantes de la planète sont :

  • la Réserve fédérale américaine (FED), qui émet le dollar américain (USD), première monnaie dans les échanges internationaux, et gère la politique monétaire des États-Unis, première puissance économique mondiale ;
  • la Banque centrale européenne (BCE), qui émet l’euro (EUR), monnaie unique utilisée par 19 États européens et centrale dans les échanges commerciaux du Vieux Continent, tout en gérant la politique monétaire globale de l’Union européenne (UE) ;
  • la Banque du Japon (BoJ), qui émet le yen (JPY) et gère la politique monétaire du Japon, 3ème puissance économique mondiale ;
  • la Banque d’Angleterre (BoE), qui émet la livre sterling (GBP) et gère la politique monétaire du Royaume-Uni, 5ème puissance économique mondiale ;

la Banque nationale suisse (BNS), qui crée et émet le franc suisse (CHF), monnaie considérée par de nombreux investisseurs comme une réserve de valeur en temps de crise, et gère la politique monétaire de la Confédération helvétique.

Comment les banques centrales impactent-elles directement le marché des devises ?

Pour mener à bien leurs différentes missions, les banques centrales disposent de différents outils ayant un impact significatif sur le marché des changes.

Elles peuvent tout d’abord faire varier leurs taux directeurs, qui correspondent aux taux d’intérêt auxquels les banques commerciales leur empruntent des fonds. Par la suite, ces dernières vont logiquement répercuter ces taux sur leurs clients en ajustant, à leur tour, le coût des crédits. Ainsi, un taux directeur haut peut par exemple stimuler la croissance économique et limiter la déflation, c’est-à-dire l’augmentation de la valeur de la monnaie.

Les banques centrales impactent également fortement le marché des devises lorsqu’elles émettent, retirent ou échangent des devises rapidement et de manière massive. Si une banque centrale retire une importante masse monétaire du marché, la monnaie en question sera plus rare et verra donc son cours augmenter. À l’inverse, si elle fait marcher la planche à billets et inonde le marché de liquidités, sa monnaie verra de facto son cours diminuer.

Tout dépend alors de la politique monétaire spécifique de l’État lié à la banque centrale : certaines nations très portées sur l’exportation maintiennent le cours de leur monnaie relativement bas (via l’action de leur banque centrale) afin de stimuler les commandes des pays étrangers.

Enfin, les annonces des banques centrales influencent elles aussi fortement le marché des changes. En effet, les acteurs économiques et les investisseurs liés au marché des devises scrutent attentivement leurs déclarations, afin d’anticiper l’évolution du cours de leurs monnaies. De fait, une simple annonce peut amener de nombreux investisseurs à changer de position sur le marché. 

Vous savez à présent de quelles manières les banques centrales influencent le marché des devises, dans l’optique de maintenir la stabilité des prix au sein de l’économie ou de la zone monétaire qu’elles régulent. 

Si vous êtes directement concerné par des problématiques de change (exposition régulière au risque de change), vous avez tout intérêt à suivre de près les annonces et les actions des banques centrales, mais aussi à vous couvrir contre d’éventuelles variations adverses de taux. Pour ce faire, n’hésitez pas à solliciter les services spécialisés de b-sharpe !

Réagissez à cet article !