Recevez notre newsletter

La BCE hausse le ton : l’Euro se redresse !

3 minutes de lecture

Ce vendredi 4 février nous revenons sur les nouvelles de la BCE concernant l'inflation et la hausse des taux. Ces annonces ont eu comme impact le redressement immédiat de l'Euro !

EUR : L’Euro propulsé suite aux annonces de la BCE

Le taux d’inflation a battu des records sur une année et accuse une disparité entre les différents pays de la zone euro (7,3% aux Pays-Bas contre 3,3% en France). Ce record a comme noyau les prix de l’énergie qui ont bondi de plus de 28% sur une année. C’est une des raisons pour laquelle la BCE devrait rester en statut quo car c’est une composante où elle n’a malheureusement pas les outils pour la combattre directement. 

À noter également les très bons chiffres de l’emploi avec un taux de chômage à 7% pour la zone euro. Les divergences Nord-Sud sont à leur apogée avec l’Espagne (13%), la Grèce (12,7%), l’Italie (9%) tandis que la République tchèque (2,1%), en Pologne (2,9%) et L’Allemagne (3,2%) jouent le rôle de bons élèves. Depuis ces deux dernières publications, les spéculations vont bon train car les bons chiffres de l’emploi ainsi que l’inflation galopante pourraient faire changer d’avis la BCE. Finalement, la BCE est restée sur ses positions et laisse inchangés les taux directeurs. Cependant, Madame Lagarde a finalement stipulé que l’inflation ne pourrait pas être si transitoire que cela, ce qui aurait comme potentielle conséquence une hausse de taux.

CHF : Assouplissement des mesures liées au COVID

La bonne nouvelle vient tout droit du Conseil fédéral qui a adouci de manière rapide les mesures avec la suppression de l’obligation du télétravail et la quarantaine-contact depuis hier. Ils ont également informé de la suite avec deux variantes pour le 17 février dont la plus optimiste qui n’est autre que de faire tomber le masque et ne plus avoir l’obligation de montrer le certificat Covid-19. La deuxième est un peu plus prudente avec des assouplissements moindres. Le Conseil fédéral prendra une décision ferme par rapport à l’évolution de ces mesures dans les prochaines semaines.

Au niveau économique, les chiffres du commerce de détail sont encourageants avec une croissance de 4,2% du chiffre d’affaires en un an avec comme leader le secteur non alimentaire (vente en ligne incluse) qui enregistre une augmentation de 7,4%.

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé de l’actualité

Évolution EUR/CHF

Avant le meeting de la BCE, la paire restait toujours sur son range depuis fin novembre entre 1,0300 et 1,0500. Les nouvelles de la BCE ont eu comme impact la cassure de la résistance importante des 1,0500 qui est tout simplement le plus bas de 2020 et qui pourrait construire une tendance haussière de la paire. La paire s’échange actuellement à 1.0580.

USD : Annonce sur le taux de chômage et création d’emploi

Le marché américain s’est un peu calmé après les tonalités des membres de la FED qui semblent écarter la probabilité de la montée des taux directeurs de 50 points de base en une seule fois courant mars. Comme chaque premier du mois, les tant attendus chiffres de l’emploi US seront publiés ce vendredi 4 février avec un consensus de statu quo avec 3,9% de taux de chômage et des créations d’emploi non agricoles avoisinant les 150’000. Il pourrait y avoir quelques surprises cet après-midi car les statistiques hebdomadaires d’une autre institution (cabinet ADP, souvent en décalage avec les chiffres du ministère du Travail) tablaient sur une suppression de 301’000 emplois dans le secteur privé alors que les prévisions annonçaient plus de 200’000 créations.

Évolution USD/CHF

La paire oscille toujours dans son triangle et les chiffres de l’emploi pourraient potentiellement faire bouger la paire. À noter également que la dette publique américaine a franchi un palier à 30’000 milliards de dollars ce qui représente 125% du PIB des États-Unis. La paire s’échange actuellement à 0.9220.

GBP : Nouvelle cohorte pour les chefs d’entreprises

Le Premier ministre réunit une nouvelle cohorte de chefs d’entreprise pour dynamiser l’économie britannique. Ceux-ci travailleront en partenariat avec le gouvernement, contribuant ainsi à la mise en place d’une économie à forte productivité et à forte croissance au cours des 12 prochains mois ainsi qu’à l’amélioration des économies locales dans tout le pays. Le nouveau Conseil soutiendra le redressement du Royaume-Uni après la pandémie et donnera la priorité à la révolution industrielle verte, à la création de nouveaux emplois, au développement d’une main-d’œuvre qualifiée et au déblocage d’investissements mondiaux.

La Banque of England a donné le coup d’envoi des hausses de taux en décembre, en portant son principal taux d’intérêt à 0,25 %, contre un plancher historique de 0,1 %. Afin de combattre l’inflation, la BOE a confirmé la hausse de son taux directeur de 0,25% pour atteindre 0,5%. 

Évolution GBP/CHF

La paire GBP/CHF fluctue autour du seuil symbolique de 1.25. L’année 2021 était une année forte pour la livre sterling qui se trouvait majoritairement au-dessus de ce seuil quant à l’année 2020 se trouvant plus souvent en dessous. En cette année 2022, la paire s’échange plus autour du niveau de 1.2450. Avec une relance économique prévue, il faudra voir si la devise arrive à se prononcer et à aller chercher la résistance de 1.2550. La BOE fait grimper la paire sur le court terme qui est actuellement échangée à 1.2500.

Réagissez à cet article !