Actualités > Un début d’année incertain pour l’économie mondiale !

Un début d’année incertain pour l’économie mondiale !

Masque image blog

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      EUR : Une décision sans surprise pour la BCE

      La BCE a publié sa dernière déclaration de l’année 2021 avec peu de surprises. Madame Lagarde a déclaré que la BCE mettrait fin aux rachats d’états d’urgences (PEPP) courant 2022. Les taux d’intérêt restent quant à eux inchangés, et ce probablement jusqu’à 2023. Elle a également ajusté l’inflation à la hausse de 2,6% (+0,4%) en 2021 et 3,2% (+1,5%) en 2022.

      Les tensions géopolitiques entre la Russie et l’Union Européenne battent leur plein et le prix du gaz flambe avec en surplus une demande croissante due aux températures hivernales qui arrivent à grandes enjambées. Le constat est affligeant avec une hausse importante du prix de la référence européenne TTF. Le prix a atteint plus de 180 euros le mégawattheure alors qu’il était à 95 euros en début du mois.

      CHF : Côté helvétique, le KOF a été contraint de revoir à la baisse la croissance du PIB helvétique en 2021 et 2022 dû à la détérioration de la situation actuelle en Suisse. Ils tablent sur une croissance de 3,4% pour 2021 et 2,9% pour 2022. 

      Depuis le lundi 20 décembre, la Suisse vit au rythme de nouvelles restrictions imposées par le Conseil Fédéral jusqu’au 24 janvier minimum. Pour autant, le pays reste actuellement épargné par la problématique d’inflation avec un taux à 0,6% pour 2021. Lors de sa conférence, Monsieur Jordan a sans surprise gardé les taux d’intérêt inchangés et a stipulé que la BNS « reste disposée à intervenir si besoin sur le marché afin d’atténuer les pressions à la hausse du franc suisse”.

      Evolution EUR/CHF

      Petit récapitulatif de l’année 2021 pour la paire EUR/CHF. La paire n’a cessé de se déprécier depuis mars avec une chute importante pour le dernier trimestre 2021 dû au variant Omicron. Variation de plus de 9% entre le sommet et le bas au courant de l’année. Les prévisions pour le début de l’année 2022 devraient rester stables et seules des nouvelles positives de la pandémie pourraient faire rebondir la paire. La paire s’échange actuellement à 1.0420.

      USD : Le président américain en difficulté

      Joe Biden ne passera probablement pas des vacances de fin d’années très reposantes en raison d’un sénateur démocrate qui plombe le plan drastique de presque 2’000 milliards de dollars. Le plan prévoit de nombreuses réformes dans le secteur de la santé, de l’éducation et également dans l’écologie. Ce dernier sujet est délicat sachant que le sénateur vit dans un état minier. Il a d’ailleurs publiquement décliné le plan en mentionnant la problématique actuelle de la hausse des prix et de la colossale dette américaine. La voix du sénateur démocrate pèse dans la balance, car le sénat est partagé de manière égale entre démocrates et républicains. Affaire à suivre…

      Une nouvelle fraîche vient d’être annoncée avec des estimations à la hausse de la croissance du PIB US pour le 3ème trimestre 2021 à 2,3% vs 2,1%.

      Evolution USD/CHF

      La paire est sur une tendance haussière depuis le début de l’année avec un sommet à 0.9472 et un bas début d’année à 0.8757 ce qui représente une variation de 7,5% sur l’année. Les perspectives restent haussières sachant qu’il y a une divergence plus prononcée entre la FED et la BNS sur la politique monétaire 2022. La paire s’échange actuellement à 0.9215.

      GBP : Décision choc de la BoE

      Contrairement aux attentes, la Bank of England a pris l’initiative d’augmenter ses taux d’intérêt à 0.25%. Beaucoup sont surpris, pensant qu’un délai serait plus adéquat surtout face à l’apparition du variant Omicron. Par conséquent, le positionnement de la livre étant le plus baissier de ces dernières années, cela devrait alimenter la hausse de la livre par rapport à l’euro ainsi que d’autres devises majeures dès les premiers mois de 2022.

      Évolution GBP/CHF

      À la suite de la décision du 16 décembre, la paire GBP/CHF a continué sa tendance baissière, mais à partir du 21 décembre a commencé vers une hausse. Avec un taux d’intérêt plus élevé, les investisseurs recevront un plus grand rendement sur leur fonds incitant à une demande plus élevée de la livre sterling. Ceci pourrait engendrer l’appréciation de la devise aussi face au CHF dans les prochains mois comme mentionné ci-dessus. La première résistance qui pourrait affirmer ce changement de tendance se trouve à 1.2293. La paire s’échange actuellement à 1.2280.

      Enfin, nous profitons de cette occasion pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’années entourés de vos proches. Nous vous informons également qu’il s’agit de la dernière Weekly pour 2021, les marchés financiers étant très calmes à cette période.
      Nous nous réjouissons de vous retrouver en 2022 !

      Laissez un commentaire