Actualités > Une semaine décisive pour les banques centrales

Une semaine décisive pour les banques centrales

image_blog

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 4 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 4 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      EUR : Une page se tourne en Allemagne

      Le Social-démocrate Olaf Scholz est le nouveau chancelier allemand et met donc fin à 16 magnifiques années de l’ère Angela Merkel. Il faut dire qu’il n’a malheureusement pas eu le temps de rester au chaud au Bundeskanzleramt. En effet, avec le variant qui prend une envergure importante en Allemagne et le conflit géopolitique avec la Russie au sujet du nouveau gazoduc Nord Stream 2, il est sur tous les fronts. Berlin a même menacé le Kremlin de ne pas autoriser ce nouveau gazoduc afin de décourager Moscou d’envahir l’Ukraine.

      La BCE quant à elle publiera également sa décision sur les taux d’intérêts cette semaine.

      CHF : La BNS va publier sa décision sur les taux d’intérêts. Vu le contexte actuel avec une BCE qui ne va probablement pas bouger et un franc fort, la BNS devrait, sauf surprise générale, rester sur ses positions. Le conseil fédéral va également se prononcer sur de potentielles nouvelles restrictions ce vendredi 17 décembre avec notamment les mentions 2G,2G+ et l’obligation du télétravail.

      Evolution EUR/CHF

      La paire EUR/CHF reprend un peu de fraîcheur après avoir subi une chute dégringolante (-5,2%) de mi-septembre au 6 décembre en passant de 1,0937 et en atteignant un fort support à 1,0367. La monnaie helvétique joue toujours son rôle de valeur refuge dans une période incertaine dans le monde (Omicron). Avec un variant agressif, la paire aura probablement de la peine à retrouver les 1,10 à court terme et la première grande résistance qui était le grand support psychologique avant la cassure est à 1,05. La paire EUR/CHF s’échange à 1.0460.

      USD : Remise à niveau des projections de la FED

      Avant la dernière publication de l’année de la FED, les ventes de détails sont un peu décevantes avec une hausse de seulement de 0,3% alors que le consensus estimait à 0,8%, sachant que cette période inclut la période phare du week-end du Black-Friday et Thanksgiving.

      La FED a dévoilé sa dernière décision politique monétaire hawkish de l’année sur les taux d’intérêt ce mercredi soir, les projections économiques dont l’inflation mais également des informations plus pertinentes sur le « tapering ». Ils ont annoncé le souhait de relever le taux de référence au moins trois fois en 2022 afin de contrer une inflation qui touche les ménages américains. Ils ont également confirmé une réduction importante du tapering à 30 milliards de dollars par mois. Vous trouverez ci-dessous les projections de la FED du mercredi 15 décembre avec la projection de septembre pour l’année en cours et les deux prochaines années. Comme vous pouvez l’apercevoir, plusieurs données ont été altérées comme la croissance du PIB pour 2021, le taux de chômage et surtout l’inflation qui est passé de 3,7% à 4,4%. 

      Evolution USD/CHF

      La paire USD/CHF reste dans un trading range sur le court terme depuis le début du mois de décembre. Les publications de la FED pourraient être le premier déclencheur de la sortie de ce trading range. La paire s’échange actuellement à 0.9230.

      GBP : La BoE attendue au tournant

      L’événement attendu en ce jeudi 16 décembre est la prononciation de la BoE sur le taux d’intérêt. En Angleterre, pour donner suite au variant Omicron, une hausse n’est pas attendue, malgré une baisse du chômage et un niveau d’état d’urgence qui passe de niveau 3 à 4. Cependant, le désir de créer 228’000 emplois entre août et octobre n’atteint qu’un peu plus de la moitié de son objectif (149’000 emplois).

      Evolution GBP/CHF

      La paire GBP/CHF semble remonter légèrement malgré beaucoup d’incertitudes au sein des politiques monétaires qui seront engendrées cette semaine. Actuellement, la paire a cassé des résistances à court terme (1.2200) et pourrait passer au-dessus de la résistance de 1.2300 avec la réunion de la BoE. La paire s’échange actuellement à 1.2330.

      TRY : Une chute préoccupante pour la livre turque

      La livre turque ‎subit une préoccupante chute de sa monnaie depuis le début de l’année passant de 7,50 à 14,65 contre le billet vert mercredi 15 décembre. Cet effondrement représente presque 50% en moins d’un an. Le cœur du problème est Monsieur Erdogan qui met une pression sur la banque centrale afin de s’orienter sur une politique accommodante en baissant les taux d’intérêts. Il pense que l’augmentation des taux d’intérêt est un frein à la croissance tandis que l’inflation avoisine presque 20%. Il a également menacé publiquement de « rejeter les politiques qui nuisent à notre pays, l’affaibliront, condamneront notre peuple au chômage, à la faim et à la pauvreté » le 23 novembre dernier. Il faut sans dire que le président a limogé l’ancien responsable de la banque en mars ce qui a de facto fait partir les investisseurs étrangers et qui ont fait grimper le rendement obligataire turque à 10 ans de plus de 21%. Les habitants sont en grande difficulté financière sachant qu’ils sont dépendants de nombreuses importations comme le secteur énergétique. L’objectif du président est de relancer au plus vite la croissance dans un pays où son parti ne fait plus l’unanimité et des élections législatives sont potentiellement prévues en 2023.

      Laissez un commentaire