Actualités > Adoption du plan de relance américain et léger recul du taux de chômage en Suisse

Adoption du plan de relance américain et léger recul du taux de chômage en Suisse

WRC50

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      Dollar

      Les très bons chiffres de l’emploi américain publiés vendredi 5 mars ont permis au billet vert d’atteindre de nouveaux sommets avec notamment la paire USD/JPY, qui est une paire suivie avec minutie par les investisseurs, qui a atteint son plus haut depuis 8 mois et l’EUR/USD est à son plus bas depuis novembre 2020. Cette dynamique a été renforcée ce lundi 8 mars avec l’adoption tant attendue du plan de relance des 1’900 milliards de dollars. Pour conclure, les États-Unis vaccinent de manière intensive sa population avec presque 20% de la population totale.

      Euro

      Christine Lagarde s’est exprimée aujourd’hui et a annoncé le maintien des taux actuels. Elle a cependant effectué des commentaires plutôt dovish. La BCE a revu à la hausse ses prévisions d’inflation à 1,5% et une croissance du PIB à 4% pour 2021.

      Évolution de la paire EUR/USD

      La paire EUR/USD continue sa chute et pourrait probablement atteindre la moyenne mobile 200 périodes (ligne rouge) qui pourrait jouer un rôle de support et pourrait faire rebondir la paire tout prochainement. Une cassure de cette moyenne mobile pourrait également prolonger la chute de la paire et atteindre un support qui n’avait plus été touché depuis juillet 2020 à 1,1642. La conférence de presse de Madame Lagarde a fait chuter la paire de 20 pips. Elle s’échange actuellement à 1.1935.

      Franc suisse

      Le taux de chômage du mois de février a reculé légèrement pour atteindre 3,6% alors qu’il était de 3,7% en janvier, taux que n’avions plus vu depuis avril 2010. Les secteurs bien évidemment les plus touchés sont ceux de l’hôtellerie et du commerce de détail.

      La BNS, quant à elle, a généré un bénéfice de 20,9 milliards en 2020 contre 48,9 en 2019. Parmi son bénéfice, plus de 13 milliards représentent des placements en monnaies étrangères au travers d’actions (notamment Facebook, Google) et d’obligations. Une partie de son bénéfice (6 milliards) sera reversée à la Confédération et aux cantons. Cependant, la monnaie helvétique, considérée comme une valeur refuge et qui de facto sous performe lors d’une reprise ou d’un retour d’une croissance économique mondiale, continue sa chute vertigineuse.

      Un des premiers signes de reprise de l’économie mondiale vient de la Chine avec une hausse record des exportations chinoises de janvier-février avec 60% de hausse par rapport à la même période en 2020. Les importations chinoises ont également bondi de 22,2% sur un an, ce qui confirme une reprise du commerce international.

      Évolution de la paire EUR/CHF

      La paire EUR/CHF reprend un peu de souffle après avoir subi une hausse continue depuis le 17 février de 1.0795 jusqu’au sommet à 1,1152 le 4 mars. La résistance des 1.1150 est un point psychologique fort. Il y a cependant une divergence (voir point 1) sur le RSI qui pourrait avoir comme conséquence une petite correction. Du point de vue des fondamentaux, les voyants sont aux verts pour la monnaie unique avec un retour à la normale des économies mondiales via l’augmentation des vaccinations dans le monde. L’augmentation des taux d’intérêt en Europe pourrait accentuer la faiblesse du CHF qui offre toujours des taux particulièrement faibles.

      Évolution de la paire USD/CHF

      La hausse de la paire USD/CHF a subi une importante résistance (0.9380) qui était la moyenne mobile simple 200. Une cassure de cette résistance pourrait voir s’envoler la paire et atteindre les 0,99 à court terme. À contrario, il faudra toutefois faire attention si la paire chute et approche les 0,9200 qui semble être un support important. La paire s’échange actuellement à 0.9245.

      Le saviez-vous ?

      Corrélation matières premières et devises
      Les devises NOK et CAD sont étroitement corrélées avec le prix du pétrole, car l’or noir représente une partie importante de leurs exportations. Par conséquent, une hausse de prix du pétrole a un impact positif sur ces deux devises-là. À contrario, une baisse de l’or noir pourrait dévaluer ces devises.

      Laissez un commentaire