Actualités > 8 juin 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

8 juin 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

WCR=8062021

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      EUR/CHF : La BCE face au rebond économique européen

      À l’occasion d’une réunion de politique monétaire relativement périlleuse pour la Banque centrale européenne (BCE) ce jeudi, Christine Lagarde devra convaincre les investisseurs qu’il est encore trop tôt pour réduire le soutien à l’économie de la zone euro, et ce, malgré les dernières données économiques disponibles mettant clairement en valeur le rebond économique tant attendu suite à la levée progressive des restrictions sanitaires.

      Les différents indicateurs avancés d’activité (Purchasing Manager’s Index) sont à leurs niveaux les plus hauts depuis l’été 2018 et l’inflation de la zone monétaire unique a déjà atteint au cours du mois de mai l’objectif de 2% fixé par la BCE. Une hausse des prix inédite depuis près de trois ans qui, si elle avait bel et bien été anticipée par l’institution européenne, n’était attendue qu’en fin d’année.

      Difficile donc, pour Christine Lagarde et ses collègues, de justifier le maintien du programme d’achat d’actifs d’urgence (PEPP) à un rythme aussi élevé, face à l’impatience des investisseurs craignant l’envolée des prix et souhaitant un retour à la normale des rendements.

      Il est pourtant peu probable que la BCE diminue l’ampleur de son soutien à l’économie dans les prochaines semaines, considérant  l’augmentation de l’inflation comme purement transitoire (due principalement à la hausse des prix de l’énergie) et le rebond consumériste comme un mouvement tout aussi ponctuel suite à la levée des restrictions partout en Europe.

      Évolution de la paire EUR/CHF

      En baisse de -0,31% au cours de la semaine passée, la paire EUR/CHF poursuit actuellement sa chute. Dans ce contexte, la monnaie unique pourrait poursuivre son mouvement baissier en direction du support suivant situé à 1,0910. En cas de rupture de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors continuer jusqu’au support oblique suivant situé aux alentours des 1,087. À l’inverse, en cas de rebond, la paire EUR/CHF pourrait venir à nouveau tester la résistance des 1,1064 dont le franchissement permettrait alors aux cours d’accélérer à la hausse en direction du dernier point haut situé à 1,1152. La paire s’échange actuellement à 1,0915.

      USD/CHF : Biden veut resserrer les liens avec l’Europe contre la Chine

      Pour son premier voyage à l’étranger, le président Joe Biden tentera de persuader les Européens de s’allier à Washington dans la lutte économique contre la Chine. Alors que Donald Trump avait engagé des luttes à la fois contre Pékin et contre ses partenaires européens les plus proches, son successeur élu depuis le mois de janvier souhaite plutôt resserrer les liens avec ces derniers pour affaiblir son adversaire chinois.

      C’est en février dernier, lors de la Conférence de Munich sur la sécurité, que Joe Biden avait déjà explicité son projet phare de rallier l’Europe et les puissances d’Asie du Sud-Est aux États-Unis dans la lutte contre « les abus économiques » du gouvernement chinois. Si ce plan a d’ores et déjà permis aux Américains de trouver un terrain d’entente avec le Japon, la Corée du Sud ou encore l’Australie, la tâche s’annonce bien plus complexe pour convaincre l’Europe, méfiante après les années Trump.

      Lors de sa participation au G7 à Cornwall au Royaume-Uni vendredi prochain, puis aux sommets de l’OTAN et UE/USA de la semaine suivante, le président Biden devra faire face aux intérêts particuliers des dirigeants européens (parfois en décalage avec les intérêts américains).

      Alors que Biden espère attaquer la Chine sur sa répression des Ouïghours, celle du mouvement pro-démocratie à Hong Kong, son activité militaire belliqueuse dans les mers de Chine ou encore son recours à la coercition économique, les Européens ne voient pas d’un bon oeil la rhétorique « guerre froide » du président américain…

      Évolution de la paire USD/CHF

      En très légère baisse de -0,08% au cours de la semaine passée, la paire USD/CHF voit son recul se prolonger. Dans ce contexte, le billet vert pourrait tester de nouveau le niveau clé des 0,8903. En cas de rupture de ce dernier, le mouvement baissier pourrait alors se poursuivre jusqu’au dernier point bas situé à 0,8759. À l’inverse, en cas de rebond, la paire USD/CHF pourrait revenir tester la résistance des 0,9085 point, dont le franchissement pourrait alors permettre aux prix d’atteindre la résistance suivante située à 0,9225. La paire s’échange actuellement à 0,8965.

      GBP/CHF : Perspectives encourageantes pour les bas salaires au Royaume-Uni

      La situation des travailleurs faiblement rémunérés s’améliore au Royaume-Uni avec la réouverture de l’économie. Le think-tank indépendant Resolution Foundation vient de publier un rapport démontrant cette perspective positive.

      Fort de son observation des bas salaires au Royaume-Uni depuis plus de 10 ans, le groupe de réflexion a déclaré que le pourcentage d’employés britanniques touchant moins des deux tiers du revenu horaire médian est tombé à 14% en 2020, contre 21% en 2015. 

      Ainsi, alors que les travailleurs les plus faiblement rémunérés ont été les plus touchés par les conséquences de la crise sanitaire, ayant bien plus de chances de perdre leur emploi que les plus hauts revenus, ils sont également le groupe à retourner au travail le plus rapidement après la levée des restrictions. 

      Rien qu’au cours du mois d’avril, près d’un million de travailleurs sont sortis du régime de congés prolongé par le chancelier Rishi Sunak, dont plus de 50% exercent dans les trois secteurs embauchant le plus de travailleurs faiblement rémunérés, à savoir l’hôtellerie, les loisirs et la vente au détail.
      Toutefois, malgré ce rebond encourageant, le think-tank incite les décideurs politiques à voir au-delà des simples augmentations du salaire minimum (les perspectives quant à l’évolution du chômage n’étant pas au beau fixe), en concentrant leurs actions sur la sécurité de l’emploi et la réglementation du marché du travail.

      Évolution de la paire GBP/CHF

      En baisse de -0,31% au cours de la semaine passée, la paire GBP/CHF poursuit actuellement son mouvement baissier. Dans ce contexte, la livre sterling pourrait continuer son recul en direction du support situé à 1,2574. En cas de rupture de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors s’intensifier à la baisse jusqu’au support suivant situé à 1,2197. À l’inverse, en cas de rebond, la paire GBP/CHF pourrait revenir tester la résistance située à 1,3078, dont le franchissement permettrait alors aux cours de poursuivre leur hausse pour atteindre le dernier point haut situé à 1,3312. La paire s’échange actuellement à 1,2680.

      Laissez un commentaire