Actualités > 27 avril 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

27 avril 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

WCR270420211

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 4 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 4 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      EUR/CHF : Christine Lagarde campe sur ses positions

      La présidente de la Banque centrale européenne (BCE) a réaffirmé, en fin de semaine dernière, sa volonté de maintenir le programme d’achats d’actifs (PEPP) de l’institution phare de la zone euro à un niveau élevé : environ 15 milliards d’euros de rachats hebdomadaires.

      Bien qu’attendu des investisseurs, le maintien de cette stratégie de soutien massif à la zone monétaire unique est déjà contesté par une partie du Conseil des gouverneurs, notamment par Klaas Knot, l’actuel président de la Banque centrale néerlandaise.

      Faisant partie du camp des “faucons” de la BCE (privilégiant avant tout une inflation stable et faible), ce dernier appelait à ralentir le niveau des rachats de titres dès le troisième trimestre 2021, anticipant la reprise économique au sein de la zone euro.

      Pour autant, Christine Lagarde n’a fait aucune concession, jugeant que le chemin est encore long vers une réelle reprise de la croissance sur le Vieux continent, grâce non seulement aux mesures de relance fortes, mais aussi aux campagnes de vaccination massives.

      Quant à l’inflation, la présidente de la BCE a précisé que la hausse constatée récemment n’était due qu’à des facteurs ponctuels, et qu’elle restait encore parfaitement maîtrisée. 

      Évolution de la paire EUR/CHF

      En légère hausse de +0,25% au cours de la semaine passée, la paire EUR/CHF poursuit son ascension. Dans ce contexte, la monnaie unique pourrait poursuivre son mouvement haussier en direction de la résistance suivante située à 1,1064. En cas de cassure de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors continuer jusqu’à la résistance suivante située à 1,1152. À l’inverse, en cas de rebond, la paire EUR/CHF pourrait à nouveau tester le support des 1,0915 dont le franchissement permettrait alors aux cours d’accélérer de nouveau à la baisse. La paire s’échange actuellement à 1,1035.

      EUR/USD : Une taxation des plus-values favorable à la zone euro

      Dans l’espoir de financer une partie des réformes états-uniennes prévues, Joe Biden confirme sa volonté d’augmenter l’imposition sur les plus-values issues de transactions financières. Ainsi, les taxes jadis fixées à 20% des bénéfices seraient presque doublées pour les particuliers dont les revenus sont supérieurs à un million de dollars annuels, puisque ces dernières se porteraient à 39,6%.

      Malgré le scepticisme exprimé par certains analystes comme Jeffrey Halley quant à la capacité du locataire de la Maison Blanche à faire voter son projet, cette décision états-unienne impacte positivement le cours de l’euro face au billet vert.

      En effet, la devise profitait vendredi dernier d’une hausse de 0,63%, atteignant ainsi une valeur de 1,2091 points : un nouveau plus haut dont le précédent remontait au 3 mars 2021, sept semaines plus tôt.

      Une valorisation atténuée aussi bien par le contexte baissier de -3% depuis ce début d’année pour l’euro, que par l’attente grandissante des annonces qui seront communiquées suite à la réunion monétaire de la Fed.

      Évolution de la paire EUR/USD

      En légère baisse de -0,13% au cours de la semaine passée, la paire EUR/USD suit à nouveau un mouvement haussier. Dans ce contexte, la monnaie unique pourrait poursuivre son ascension en direction de la résistance suivante située à 1,2178. En cas de rupture de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors s’intensifier à la hausse jusqu’à atteindre la résistance des 1,2349. À l’inverse, en cas de rebond, la paire EUR/USD pourrait revenir tester le support des 1,1978 dont le franchissement permettrait alors aux cours de poursuivre leur baisse en direction des 1,1633. La paire s’échange actuellement à 1,2080.

      USD/CHF : La Fed face à la reprise américaine

      La Réserve fédérale des États-Unis (Fed) se réunit aujourd’hui et jusqu’à mercredi afin de discuter de sa politique monétaire dans le cadre de la récente accélération de la reprise économique américaine.

      En effet, ces deux dernières semaines, les demandes d’allocations chômage sur tout le territoire américain sont tombées à leur niveau le plus bas depuis le début de la pandémie, les ventes au détail ont augmenté en mars comme jamais depuis ces dix derniers mois et les mesures de restriction sanitaire sont levées petit à petit, suite à une campagne de vaccination très réussie.

      Pour autant, le président Jay Powell avait clairement annoncé vouloir maintenir une politique monétaire très accommodante, et ce jusqu’à l’atteinte du but fixé par la Fed, à savoir plus de 2% d’inflation (l’objectif historique de l’institution américaine) dans l’optique de compenser les très faibles taux des derniers mois.

      En conséquence, cette future hausse de l’inflation pourrait s’accompagner d’une réduction du niveau des rachats d’actifs de la Réserve fédérale, maintenu à 120 milliards de dollars par mois, avec des taux directeurs au plus bas. 

      Toutefois, ce rééquilibrage ne devrait pas être effectif avant longtemps : de nombreux experts anticipent ces mesures pour mars 2022, voire septembre 2024 en ce qui concerne la hausse des taux directeurs.

      Évolution de la paire USD/CHF

      En baisse de -0,72% au cours de la semaine passée, la paire USD/CHF repart actuellement à la hausse. Dans ce contexte, le billet vert pourrait tester le niveau clé des 0,9225. En cas de rupture de ce niveau, le mouvement haussier pourrait alors se poursuivre jusqu’à la résistance suivante située à 0,9368. À l’inverse, en cas de rebond, la paire USD/CHF pourrait revenir tester le support des 0,9085 point dont le franchissement pourrait alors permettre aux prix d’atteindre le support suivant situé à 0,8997. La paire s’échange actuellement à 0,9132.

      GBP/CHF : L’endettement historique du Royaume-Uni

      Le Bureau des statistiques nationales du Royaume-Uni publiait, ce vendredi, ses premières estimations provisoires des finances publiques pour l’exercice 2020-2021. Sans surprise, la pandémie de Covid-19 a amené le gouvernement britannique à emprunter l’année dernière bien plus qu’au cours de chacune des années de son histoire économique récente et ce, depuis la Seconde Guerre mondiale. 

      Ce sont ainsi près de 303,1 milliards de livres sterling qui ont été empruntées au cours des 12 derniers mois, soit 246,1 milliards supplémentaires par rapport à l’année précédente, poussant ainsi la dette publique totale à 97,7% du Produit intérieur brut (PIB), son niveau le plus élevé depuis le début des années 1960 !

      Logiquement et dans le même temps, les recettes fiscales du pays ont chuté tandis que les dépenses publiques consacrées aux services de santé et aux programmes de congé ont, elles, augmenté. 

      En comparaison, c’est l’équivalent de 14,5% du PIB de l’économie britannique qui a été emprunté par le gouvernement au cours de l’année passée, alors que ce pourcentage s’élevait à 15,2% au cours de la guerre de 1939-1945… 

      Toutefois, bien qu’ils soient impressionnants, ces chiffres se révèlent plus faibles que prévu. En effet, le Bureau pour la responsabilité budgétaire (OBR) avait estimé le total des emprunts britanniques à 327,4 milliards de livres sterling ; une anticipation que l’organisme juge désormais lui-même trop pessimiste, alors que la reprise économique britannique commence à se faire ressentir après une campagne de vaccination réussie.

      Évolution de la paire GBP/CHF

      En baisse de -0,41% au cours de la semaine passée, la paire GBP/CHF suit à nouveau un mouvement haussier. Dans ce contexte, la livre sterling pourrait poursuivre son ascension en direction de la résistance suivante située à 1,3078. En cas de rupture de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors s’intensifier à la hausse jusqu’à atteindre la résistance des 1,3312. À l’inverse, en cas de rebond, la paire GBP/CHF pourrait revenir tester le support des 1,2656 dont le franchissement permettrait alors aux cours de poursuivre leur baisse en direction des 1,2196. La paire s’échange actuellement à 1,2700.

      Laissez un commentaire