Actualités > 15 mars 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

15 mars 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

actualites-des-devises-b-sharpe

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      EUR/CHF : La BCE réagit enfin

      Alors que les investisseurs ne cessaient de se questionner sur l’évolution de sa politique monétaire depuis trois longues semaines déjà, la Banque centrale européenne (BCE) a finalement mis fin au suspens dans le communiqué de presse suivant sa dernière conférence.

      Face à l’augmentation des taux sur le marché des obligations d’État observée au cours du dernier  mois (menaçant la reprise tant attendue), le manque de réactivité de l’institution phare de la zone euro avait en effet jusqu’ici plutôt tendance à inquiéter les observateurs ; sa décision de réduire ses achats de dettes souveraines n’arrangeant rien.

      La BCE a donc enfin réagi en annonçant l’évolution de son programme d’achats d’urgence face à la pandémie : le Conseil des gouverneurs prévoit une augmentation significative des achats au cours du prochain trimestre, par rapport aux premiers mois de l’année.

      Aucun chiffre précis pour quantifier cette augmentation « significative », comme l’a précisé Christine Lagarde, néanmoins cette annonce saluée par les investisseurs a d’ores et déjà eu pour effet de faire baisser les rendements des obligations étatiques ; de quoi rasséréner les investisseurs alors que la BCE anticipe désormais jusqu’à 1,5% d’inflation en 2021.

      USD/CHF : La communication très attendue de la Fed

      Très attendues sur le marché des changes, la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) ainsi que la conférence de presse de son président, Jerome Powell, se tiendront aujourd’hui et demain.

      Bien que les observateurs n’anticipent aucun changement majeur dans les actions à venir de l’institution américaine (ni au niveau de ses taux directeurs, ni au niveau de son programme d’achats d’actifs), sa stratégie de communication lors de cette réunion et ses projections économiques pour l’avenir intéressent tout particulièrement les investisseurs.

      En effet, alors que le marché américain connaît une hausse de ses taux obligataires deux fois plus importante que sur le Vieux Continent (créant un resserrement non désiré des conditions financières), et que le plan de relance budgétaire lancé par Joe Biden a mené à une augmentation des estimations de croissance du PIB mondial, la Fed doit prouver qu’elle tient compte de la reprise économique, tout en restant accommodante.

      Particulièrement attendues, les projections de taux des membres du Federal open market committee (FOMC) seront déterminantes pour l’institution afin d’envoyer le meilleur signal possible aux observateurs.

      GBP/CHF : Andrew Bailey sur la corde raide

      Autre événement majeur particulièrement attendu sur les marchés, la réunion de politique monétaire de la Banque d’Angleterre (BoE) se tiendra elle aussi cette semaine.

      C’est ce jeudi que l’institution britannique prendra une décision concernant ses taux d’intérêt. Bien que les investisseurs n’anticipent aucun changement significatif dans la politique monétaire de la BoE (le mois dernier, les taux sont restés inchangés à 0,1%), le message du gouverneur Andrew Bailey est, lui, attendu de pied ferme, notamment depuis son évocation des taux négatifs comme futurs outils de gestion.

      Face à la hausse des taux et aux anticipations inflationnistes, M. Bailey pourra-t-il maintenir son discours relativement optimiste des derniers jours (lorsqu’il annonçait notamment un retour de l’économie britannique au niveau pré-Covid pour la fin d’année) ? Devra-t-il s’aligner sur la position d’Andy Haldane, économiste en chef de la BoE, qui juge les banques centrales trop accommodantes ? Réponse dans quelques jours seulement.

      Laissez un commentaire