Actualités > 13 juillet 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

13 juillet 2021 : L’actualité des devises résumée en 3 minutes

WCR13.07.2021

David Pereira

Trading and Operation Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    David Pereira

    Trading and Operation Manager

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      EUR/CHF : La BCE revoit son objectif d’inflation historique

      La Banque centrale européenne (BCE) a remis en avance les conclusions de sa première revue stratégique, qui modifient notamment l’objectif d’inflation historique de 2%. Alors que les observateurs pensaient devoir attendre encore deux mois avant de prendre connaissance de ces conclusions, la présidente Christine Lagarde a annoncé en fin de semaine dernière que le Conseil des gouverneurs était d’ores et déjà parvenu à un accord.

      Pour la première fois depuis 2003, la BCE revoit donc son objectif d’inflation ! Même si celui-ci reste bel et bien fixé à 2% pour les mois et les années à venir, l’institution phare de la zone euro a décidé de supprimer la nuance « proche de, mais inférieur à 2% » ; une subtilité qui peut sembler tout à fait anodine, mais qui révèle en réalité que le seuil des 2% ne représente plus un plafond indépassable pour la BCE dans sa quête de stabilité des prix.

      En substance, la BCE indique donc qu’elle s’autorise désormais, et notamment dans le cadre de la relance économique post-covid, à dépasser modérément et temporairement ce seuil historique des 2% (bien que Mme Lagarde n’ait précisé ni le niveau ni la durée d’un tel débordement). 

      En outre, le coût du logement sera désormais davantage pris en compte dans le calcul de l’inflation européenne, tandis que la BCE travaillera également à la mise en œuvre d’un plan d’action d’ampleur visant à lutter contre le changement climatique, notamment via une sélectivité accrue dans le choix des obligations acquises par l’institution.

      Côté helvétique, le marché du travail est en plein boom avec un taux de chômage en baisse à 2,8% (contre 3,1% le mois dernier). Combinée à la peur des investisseurs concernant les nouveaux variants Covid, cette nouvelle a permis à la monnaie helvétique de s’apprécier contre la plupart des autres devises en date du jeudi 8 juillet ; avec une baisse de 80 pips pour la paire EUR/CHF, de 130 pips pour la paire USD/CHF et de 200 pips pour la paire GBP/CHF.

      Évolution de la paire EUR/CHF

      En baisse de -0,62% au cours de la semaine passée, la paire EUR/CHF poursuit actuellement sa chute. Dans ce contexte, la monnaie unique pourrait continuer son mouvement baissier en direction du support suivant situé à 1,0761. En cas de rupture de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors continuer jusqu’au prochain support situé à 1,0681. À l’inverse, en cas de rebond, la paire EUR/CHF pourrait venir tester la résistance des 1,0865 dont le franchissement pourrait alors entraîner les cours à la hausse en direction de la prochaine résistance située à 1,1004. La paire s’échange actuellement à 1,0860.

      USD/CHF : Rebond historique des bénéfices aux États-Unis

      Alors que la saison des bénéfices débute cette semaine pour les grands groupes du S&P 500, les entreprises américaines devraient enregistrer un rebond économique inédit au deuxième trimestre 2021 ; des résultats historiques qui s’inscrivent dans la longue liste des signaux économiques positifs observés aux États-Unis depuis le début de la levée progressive des restrictions sanitaires.

      Selon les données FactSet, les plus grands groupes américains de l’indice S&P 500 devraient afficher une croissance de leur bénéfice par action de l’ordre de +63% en glissement annuel sur ces trois derniers mois ! Il s’agirait alors du rebond le plus important depuis la crise financière de 2008 ; le S&P 500 se négociant à un prix très proche de son record, en hausse de +16% depuis le début de l’année.

      Néanmoins, selon les experts, les niveaux de croissance actuellement observés aux États-Unis atteignent sans doute un sommet, et il est donc peu probable que de tels résultats soient de nouveau constatés au cours des prochains trimestres.

      Évolution de la paire USD/CHF

      En baisse de -0,73% au cours de la semaine passée, la paire USD/CHF repart actuellement légèrement à la hausse. Dans ce contexte, le billet vert pourrait venir tester de nouveau le niveau clé des 0,9297. En cas de franchissement de ce dernier, le mouvement haussier pourrait alors se poursuivre jusqu’au dernier point haut situé à 0,9472. À l’inverse, en cas de correction, la paire USD/CHF pourrait revenir tester le support des 0,9085 point, dont la rupture pourrait alors permettre aux prix d’atteindre le support suivant situé à 0,8903. La paire s’échange actuellement à 0,9195.

      GBP/CHF : La CBI demande la fin de l’auto-isolement pour les salariés britanniques

      La Confederation of British Industry (CBI) a appelé ce weekend le gouvernement britannique à mettre fin aux règles d’auto-isolement liées à la crise sanitaire, qu’elle accuse d’aggraver les pénuries de personnel dans de nombreux secteurs économiques. 

      Les membres du plus important syndicat patronal du Royaume-Uni craignent en effet de ne pas pouvoir reprendre pleinement leurs activités le 19 juillet prochain, date de la levée des dernières restrictions en vigueur dans le pays.

      Le régime d’auto-isolement, qui contraint actuellement les salariés testés positifs au covid-19 à s’isoler, ne devrait pourtant pas prendre fin avant le 16 août, soit plusieurs semaines après l’assouplissement des dernières restrictions. 

      Or, alors que le variant Delta du virus circule actuellement de manière active au Royaume-Uni, de plus en plus de travailleurs sont amenés à s’isoler, en particulier chez les détaillants et les restaurateurs.

      Le directeur général de la CBI, Tony Danker, a demandé en conséquence que la fin du régime d’auto-isolement soit alignée sur celle des autres restrictions relatives à l’activité économique du pays. Le syndicat a également exigé l’accélération du développement d’un système de « test et de libération » permettant d’identifier rapidement chez les salariés “cas contact” les personnes négatives au covid-19, afin d’éviter toute procédure d’isolement.

      Évolution de la paire GBP/CHF

      En baisse de -0,20% au cours de la semaine passée, la paire GBP/CHF poursuit actuellement son mouvement baissier. Dans ce contexte, la livre sterling pourrait continuer sa chute en direction du support situé à 1,2574. En cas de rupture de ce niveau clé, le mouvement pourrait alors s’intensifier à la baisse jusqu’au prochain support situé à 1,2197. À l’inverse, en cas de rebond, la paire GBP/CHF pourrait venir tester la résistance située à 1,3078, dont le franchissement permettrait alors aux cours de poursuivre leur ascension pour atteindre le dernier point haut situé à 1,3312. La paire s’échange actuellement à 1,2695.

      Laissez un commentaire