Reanimer l'euro chf

Retrouvez chaque semaine les tendances du marché des changes avec b-Sharpe en vidéo.

Avec les « 3 minutes du change », Xavier de Villoutreys, Deputy CEO chez b-Sharpe, vous propose son analyse de professionnel du trading.

Cette semaine, Xavier nous propose une analyse du cours euro franc suisse, qui devrait intéresser la majorité de nos clients, ainsi que les grands rendez-vous de la semaine qui pourraient avoir une influence sur le marché des changes.

Pour ceux qui ne veulent (ou peuvent) pas visionner la vidéo, voici sa retranscription :

Mesdames, messieurs bonjour !

Je suis Xavier de Villoutreys, responsable du trading chez b-Sharpe et je m’attacherai à vous livrer le plus régulièrement possible mon analyse concernant le marché des devises à travers un focus particulier que l’actualité nous aura suggérée.

Alors aujourd’hui je vais vous parler du cours de l’euro franc suisse (EUR CHF), non pas que ce soit la devise la plus intéressante mais bien parce qu’elle concerne la plupart de nos clients. Si on regarde depuis septembre ce qui s’est passé, la moyenne du cours est à 1.0904 avec un plus bas à 1.0782 et un plus haut à 1.1154, ce qui fait une amplitude de 3.5%. A titre comparatif l’amplitude de l’USD CHF a été sur la même période de 8%. Bref l’EUR CHF c’est un peu « calme plat morne plaine » ou pour parler dans un jargon FX, « rangy » (c’est-à-dire que le cours évolue entre deux bandes, sans véritable tendance.)

Cette absence de tendance s’est particulièrement renforcé depuis mars avec un cours qui a évolué entre les 1.0850 et 1.10, les semaines se succédant en effaçant les gains ou perte de la précédente. Typiquement la première semaine d’avril a vu l’euro baisser de 1.0950 à1.0875 et on a clôturé la seconde semaine d’avril, vendredi dernier donc, à 1.0914. Ce sont plus des respirations techniques qu’un réel impact d’une décision de la banque centrale ou d’une politique monétaire.

En ce qui concerne notre vision de l’évolution des cours, je dirai qu’on se dirige vers les 1.0950 mais pas beaucoup plus haut. Mon avis, toute chose étant égale par ailleurs, c’est qu’il faut acheter l’euro dès qu’il descend en dessous de 1.0880 et le vendre dès qu’il dépasse les 1.0940.

Cette semaine il faut noter que jeudi sera une grosse journée puisqu’il y aura la le rendez vous mensuel de la BCE (Banque Centrale européenne) sur les taux d’intérêts, les chiffres du chômage aux États-Unis et l’indicateur de confiance des consommateur de la zone euro.

Le consensus n’attend pas grand-chose de ces événements mais les marchés sont toujours fébriles à ces occasions, on peut donc attendre un peu de volatilité mais qui sera surtout visible sur l’euro dollar.

Voilà c’est fini pour aujourd’hui, et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine.

 

Derniers articles

Faites un commentaire

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte