Réduire les frais de change lors du transfert de son salaire pour un frontalier

Changer son salaire en francs suisses

Le salaire d’un frontalier suisse (salaire brut – charges sociales – impôt à la source selon les cantons) est en général versé par l’entreprise, en francs suisses (CHF). Pour récupérer son salaire en euros, 2 opérations sont nécessaires : le change des francs suisses en euros, et le transfert des fonds vers le compte en euros, plus communément appelé virement.

Ces 2 opérations différentes sont indispensables pour que l’argent soit disponible sur un compte dans une banque présente dans le pays où le frontalier a ses dépenses courantes (pour simplifier, dans la suite, nous parlerons d’une banque en France), et dans une monnaie qu’il peut utiliser, ici l’euro.

Selon la manière dont un travailleur frontalier est organisé sur le plan bancaire, l’opération de change peut intervenir avant ou après le transfert de son salaire dans sa banque.
Nous vous présentons dans la suite les différentes options qui sont à la disposition d’un frontalier suisse qui veut faire du change franc suisse euros pour transférer son salaire. Ces informations sont également valables pour un résident suisse qui voudrait changer des CHF en EUR et transférer ces euros sur un compte en euros hors de Suisse, par exemple pour l’achat d’un bien immobilier. Nous vous présenterons également ce que b-Sharpe vous propose pour vous faire économiser à la fois sur le transfert de fonds et sur le change de devises.

1ère étape du transfert : le choix de l’établissement dans lequel sera versé le salaire frontalier suisse

Pour percevoir son salaire en franc suisse versé par son employeur, un frontalier peut demander à l’entreprise de faire transférer son salaire :

  1. sur un compte en francs suisses dans une banque suisse
  2. sur un compte en francs suisses dans une banque française (ceci n’est possible que dans quelques établissements bancaires français et étrangers)
  3. sur un compte en francs suisses dans un établissement spécialisé comme b-Sharpe qui se chargera du change et transférera ensuite les euros dans une banque en Suisse, en France ou ailleurs.

 

Dans la pratique, l’employeur ne pourra verser le salaire que sur un compte bancaire suisse (ou assimilé). La manière dont le frontalier est organisé (choix 1, 2 ou 3) va considérablement influer sur le montant des frais qu’il va payer.

 

Les frontaliers qui procèdent au change manuel en se rendant physiquement dans les bureaux de change choisiront en général la solution n°1, les autres choisiront les solutions 1, 2 ou 3.

Ce que b-Sharpe peut faire pour vous : si vous avez déjà votre banque en France et/ou en Suisse, b-Sharpe interviendra comme un intermédiaire supplémentaire, sans que vous ayez besoin de changer d’établissement. Dans le dernier cas, b-Sharpe vous permet de faire l’économie d’une banque en Suisse, réduisant ainsi considérablement vos frais, tout en bénéficiant des meilleures conditions de change proposées par b-Sharpe.

2ème étape : le salaire frontalier suisse est transféré sur un compte en francs suisses dans une banque suisse

Dans ce cas, un frontalier peut décider soit de changer ses francs suisses en euros puis de de transférer des euros dans sa banque française, soit de transférer des francs suisses dans sa banque française et faire le change ensuite. Si au final on obtient bien des euros, les frais appliqués par les différents établissements bancaires sont plus ou moins importants selon le choix.

Cas où le change des francs suisses en euros intervient avant le transfert en France

Le change des francs suisses en euros intervient dans l’établissement bancaire suisse, puis le transfert des euros dans la banque française est effectué ensuite : en principe, il n’existe pratiquement pas de frais de transfert pour des sommes en euros entre une banque suisse et une banque de l’Union européenne (virement SEPA). Des frais de change seront toutefois appliqués par la banque suisse.

Notre conseil : en faisant le change de vos francs suisses avec b-Sharpe plutôt qu’avec votre banque suisse, vous bénéficiez de frais très réduits et de taux de change plus intéressants, avec des frais sur les marges en moyenne 70% moins chers. Pour en bénéficier, il suffit simplement de s’inscrire, vous n’avez pas besoin de changer de banque suisse, et l’inscription est gratuite (pas d’abonnement mensuel, pas de frais d’inscription).

Cas où le change des francs suisses en euros intervient après le transfert en France

Étape 1

Le transfert du salaire en francs suisses est effectué de la banque suisse vers un compte en francs suisses dans la banque française (ou étrangère), et le change intervient ensuite : il existe quelques frais de transfert dans ce cas, en général pratiqué par la banque française, et bien sûr des frais de change.

Notre conseil : pour diminuer les frais de transfert (plus chers pour des transferts en francs suisses que pour des transferts en euros), nous vous conseillons de procéder au change de vos francs suisses avec b-Sharpe avant le transfert dans votre banque en France : vous bénéficierez ainsi des meilleures conditions de change et de frais réduits.

Étape 2

Le transfert du salaire en francs suisses de la banque suisse est effectué vers un compte en euros dans la banque française (ou étrangère) : dans ce cas, la banque suisse et la banque française factureront en principe des frais de transfert, et la banque française des frais de change. Le change est ici automatiquement appliqué à réception des fonds dans la banque française.

Notre conseil : c’est la configuration à éviter absolument, car c’est celle qui vous garantit les frais les plus élevés. Nous vous conseillons de procéder au change de vos francs suisses en passant par un service comme b-Sharpe, qui vous propose non seulement des frais de change réduits et des taux de change attractifs, mais également des frais de transfert de fonds en euros gratuits.

2ème étape (variante) : le salaire frontalier suisse est transféré sur un compte en francs suisses dans une banque française

Cette possibilité n’est proposée que par quelques rares établissements bancaires, et elle n’est pas acceptée par tous les employeurs suisses. Ici, le change des francs suisses en euros sera opéré par la banque en France, et interviendra donc après le transfert.

 

Dans ce cas, le transfert des francs suisses est en général payant, et des frais de change sont appliqués par la banque française.
Notre conseil : ce type d’établissement, propose des frais de transfert que vous n’auriez pas en utilisant un service comme b-Sharpe. Vous pouvez donc tout à fait conserver votre établissement, mais procéder au change avec b-Sharpe, ce qui vous permet de bénéficier de frais de change moins élevés que ceux de l’établissement, et de taux de change plus intéressants.

2ème étape (autre variante) : le salaire frontalier suisse est transféré directement chez b-Sharpe

Le transfert du salaire en francs suisses est fait vers un établissement spécialisé comme b-Sharpe qui se charge du change en euros, puis transfère les euros dans la banque française : dans ce cas, les frais sont particulièrement limités car le change est effectué par b-Sharpe (avec des frais sur les marges du change en moyenne 70% moins chers que les autres établissements financiers), et il n’y a pas de frais de transferts de la part de b-Sharpe, et en principe pas de frais de transferts de la part de la banque suisse.

Calculez votre économie !

Utilisez le convertisseur de devises pour calculer le montant d’économie possible pour le change de votre salaire en francs suisses

Essayez b-Sharpe et testez notre convertisseur de devises en temps réel

simulation de change de devises avec b-Sharpe
Je souhaite changer ...
 
Je vais recevoir :
Taux b-Sharpe: ...
 
Vous gagnez ... EUR
Avec votre banqueAvec b-Sharpe
Taux:
...
Taux:
...
Vous recevez:
...
Vous recevez:
...
*Taux actualisés en temps réel (dernière actualisation: 12/12/2017 6:16)

Ils nous recommandent !

Faites l’essai, inscrivez-vous en quelques clics !