Non classifié(e) > Faut-il réanimer l’euro franc suisse ? – 3 minutes du change

Faut-il réanimer l’euro franc suisse ? – 3 minutes du change

graphique

Claire Delpierre

Content & Community Manager

Temps de lecture : 3 min

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Claire Delpierre

    Content & Community Manager

    Temps de lecture : 3 min

    Sommaire
      Add a header to begin generating the table of contents

      Retrouvez chaque semaine les tendances du marché des changes avec b-sharpe en vidéo.

      Avec les « 3 minutes du change », Xavier de Villoutreys, Deputy CEO chez b-sharpe, vous propose son analyse du marché.

      Cette semaine, Xavier nous propose une analyse du cours euro franc suisse, qui devrait intéresser la majorité de nos clients, ainsi que les grands rendez-vous de la semaine qui pourraient avoir une influence sur le marché des changes.

      De cet épisode, voici ci-dessous le résumé des informations qu’il faut retenir.

      Depuis septembre, la moyenne du cours est à 1.0904 avec un plus bas à 1.0782 et un plus haut à 1.1154, ce qui représente une amplitude de 3.5%. Si nous comparons à l’amplitude de l’USD CHF sur la même période, celle-ci était de 8%. Ce qu’il faut noter c’est que le cours EUR CHF évolue entre deux bandes sans véritable tendance.

      Cette absence de tendance s’est particulièrement renforcée depuis mars avec un cours qui a évolué entre les 1.0850 et 1.10.

      La première semaine d’avril a vu l’euro baisser de 1.0950 à 1.0875 et on a clôturé la seconde semaine d’avril, vendredi dernier à 1.0914.

      Cette semaine il faut noter que jeudi sera une grosse journée puisqu’il y aura la le rendez-vous mensuel de la BCE (Banque Centrale européenne) sur les taux d’intérêt, les chiffres du chômage aux États-Unis et l’indicateur de confiance des consommateurs de la zone euro.

      Le consensus n’attend pas grand-chose de ces événements, mais les marchés sont toujours fébriles à ces occasions, on peut donc attendre un peu de volatilité, mais qui sera surtout visible sur l’euro dollar.

      Laissez un commentaire